En dépit des retards de livraison, le commissaire européen à l'Industrie Thierry Breton se montre optimiste quant à une vaccination rapide des Européens. Pour lui, l'enjeu consiste désormais à accélérer leur production et mettre en place un dispositif qui permette à ses citoyens de voyager de nouveau dans l'UE.

Le commissaire Thierry Breton, le Monsieur Vaccin de l'Union Européenne
Le commissaire Thierry Breton, le Monsieur Vaccin de l'Union Européenne © AFP / THIERRY MONASSE / POOL / ANADOLU AGENCY

Selon Thierry Breton, commissaire européen chargé de la politique industrielle, l’Union européenne a « gagné la guerre des vaccins ». Ce, grâce aux contrats passés avec six laboratoires pharmaceutiques bien avant la découverte des premiers vaccins. Il considère que d’ici la fin de l’été, tous les Européens adultes qui le souhaitent pourront être vaccinés.

Pour remplir cet objectif, un plan a été présenté ce mercredi à la Commission européenne, visant à faire de l’Europe « le premier continent en matière de production vaccinale sur dix-huit mois ». 

La perspective de l’accession de tous les Européens à la vaccination lance un nouveau débat au sein des pays membres : faut-il mettre en place à un passeport vaccinal pour se déplacer dans l’espace Schengen ? Tandis que la Grèce a d’ores et déjà annoncé qu’elle l’exigerait pour entrer sur son sol cet été, cette solution est loin de faire l’unanimité.

Avec nous pour en parler

Thierry Breton est commissaire européen à l'Industrie, chargé de diriger le groupe de travail sur la production de vaccins contre le COVID-19. 

Le Bruit du monde est en Pologne, où la liberté de la presse ne tient plus qu'à un fil

La semaine dernière, en Pologne, les médias indépendants du pays ont lancé une journée de grève, cessant ainsi d'informer les auditeurs, lecteurs, et téléspectateurs. Seuls les médias publics, des médias pro gouvernementaux, étaient disponibles.

Une action visant un projet de taxe sur les publicités, annoncé par le gouvernement conservateur qui est accusé de vouloir affaiblir les médias indépendants du pays. Ces derniers dénoncent des menaces régulières du parti Droit et Justice envers le pluralisme médiatique et craignent une reprise en main par le gouvernement des médias indépendants.

Une inquiétude également ravivée par le rachat du groupe Polska Press par le géant pétrolier Orlen, détenu en partie par l’Etat - jusqu’ici, les titres de presse rachetés appartenaient à un éditeur allemand. Un retour de capitaux 100% polonais qui a réjoui les membres du parti Droit et justice au pouvoir.

Un reportage signé Sarah Bakaloglou.

Également au programme de cette émission

  • Sous les radars, par Amélie Perrier                                                                 
  • Le cinéma en VOD, par Corinne Pélissier 

Demain débutera la 7ème édition du festival FAME, qui se tient habituellement  à la gaité lyrique  à Paris. Mais cette année, la programmation sera intégralement accessible en ligne : 15 films inédits, des documentaires sur des groupes cultes, des raretés, des films aussi très ancrés dans l'actualité... Le programme est alléchant.

  • Le monde d'après, l'édito de Jean Marc Four 

Programmation musicale

Lana DEL REY - Chemtrails over the country club

Fatoumata DIAWARA - Bonya

Les invités
Programmation musicale
L'équipe