Au menu, ce soir : Nicaragua. Le deuxième pays le plus pauvre d’Amérique est divisé par des manifestants qui veulent mettre un terme à la présidence de Daniel Ortega et ce dernier qui ne veut pas laisser son fauteuil. Il dénonce une « conspiration ». On en parle ! L’escale reportage nous emmène à Barcelone, ce soir.

Manifestation antigouvernemental à Managua, au Nicaragua, dimanche 17 juin 2018. Huit personnes ont été tuées samedi, portant à au moins 178 morts le bilan du mouvement de contestation
Manifestation antigouvernemental à Managua, au Nicaragua, dimanche 17 juin 2018. Huit personnes ont été tuées samedi, portant à au moins 178 morts le bilan du mouvement de contestation © AFP / MARVIN RECINOS

Le Nicaragua dans l'incertitude 

Au Nicaragua, la plupart des axes routiers sont bloqués par des barrages, toutes les entrées de la capitale, Managua, sont également inaccessibles. 

Le Nicaragua, sous tension depuis deux mois

Le 18 avril dernier jour de manifestations contre la réforme des retraites, retirée depuis. La police intervient violemment pour disperser la foule. Bilan : quatre morts, dont un policier. Un vent de protestation gagne rapidement tout le pays. Les manifestations s’enchainent, le régime réprimande. 150 personnes ont perdu la vie depuis mi-avril. 

Un dialogue rapidement interrompu 

L’Episcopat a tenté d’installer un dialogue entre le gouvernement et l’opposition. En vain. Le 30 mai, des étudiants rendaient hommage à leurs mères tuées à l’occasion de la fête des mères. Le feu a été ouvert une nouvelle fois, bilan : 15 morts et 200 blessés. Le dialogue cesse immédiatement. 

Daniel Ortega s’accroche au pouvoir 

Daniel Ortega veut des élections anticipées, que s’il reste au pouvoir. Hors de question, répondent ses opposants. En attendant, les manifestations et les grèves s’enchaînent. On en parle avec Kévin Parthenay, docteur en science politique de Sciences Po, docteur associé au Centre d'Etudes et de Recherches Internationales (CERI) et spécialiste de l'Amérique centrale. 

L’escale reportage : cap sur Barcelone avec Anne Mignard

Et ce soir direction Barcelone où des millions de touristes affluent toute l'année pour trainer dans les vieux quartiers, visiter la Sagrada Família, faire la fête, profitez de la plage mais aussi pour des activités moins avouables dans des lieux qui sont interdits en France où l'on vend du cannabis et du sexe.  

Sous les radars de l’actualité : avec Florence Paracuellos ! Cap sur la Bande de Gaza et le Royaume-Unis.

  • Bande de Gaza ­- Retour sur la guerre des cerfs-volants lancée depuis Gaza ces dernières semaines.
  • Royaume-Unis – Une créature mystérieuse, un lac, l’Ecosse, le monstre du Loch Ness évidemment. S’il existe, c’est peut-être Neil Gemmel qui le prouvera. 

Trump saison II : avec Gregory Philipps

  • L’administration Trump au cœur d’une polémique importante concernant l’accueil fait aux migrants et à leurs enfants. L’Amérique ne parle quasiment que de ça aujourd’hui. 
  • Retour sur l’un des moments les plus « baroques » de la présidence Trump. Cette conférence de presse improvisée vendredi matin, très tôt, dans les jardins de la Maison Blanche. C’était juste avant une interview accordée à Fox News.
  • Bras de fer du moment. Celui qui oppose Donald Trump à l’acteur Robert De Niro. Insultes des deux côtés. Et ce n’est pas terminé. 

Programmation musicale

  1. Marlon WILLIAMS - What's chasing you 
  2. Stan GETZ/Gilberto GIL/Astrud GILBERTO - The girl from ipanema
Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.