Serge Michailof , professeur à Sciences-Po, ancien directeur de la Banque mondiale et ancien directeur des opérations de l'AFD (Agence Française de Développement), est l'invité de Nicolas Demorand . Il vient parler de la situation en Afrique, et plus particulièrement au Sahel , à l'occasion de la sortie de son nouveau livre Africanistan (Fayard, 2015).

Alors que seule l'Afrique en progrès est mise en avant, celle qui offre de nouveaux marchés et regorge de matières premières, on en oublierait presque l'Afrique en crise , qui pourtant existe toujours et étend son "mal" à d'autres continents. La charité et les interventions militaires ne suffiront pas à régler les problèmes dont le continent souffre. D'autant plus qu'en 2050, l’Afrique sera plus peuplée que la Chine, mais les jeunes en âge de travailler y seront trois fois plus nombreux et les emplois manqueront encore plus qu’aujourd’hui. Une situation qui rappelle l’effondrement dramatique de l’Afghanistan, la Syrie ou l’Irak.

Le Sahel francophone est une zone d’immense fragilité, dont les caractéristiques rappellent l’Afghanistan. Il faut donc réellement aider le Sahel si on veut éviter de se retrouver confronter à un nouvel "Afghanistan". C'est la thèse que défend Serge Michailof dans son nouveau livre Africanistan .

Dans les déserts du Sahel
Dans les déserts du Sahel © / WTC
Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.