Nous sommes en « Tchécoslovaquie » durant le Printemps de Prague, puis en Pologne. Avec Krzysztof Pomian et Bernard Guetta. En Arabie Saoudite, après la prison, Al Walid ben Talal entretient de meilleures relations avec le prince héritier. Aux Etats-Unis, des mini robots pollinisateurs pour remplacer les abeilles.

Le 22 août 1968 le drapeau national Tchécoslovaque flotte devant un char soviétique pendant que les habitants regardent les chars qui envahissent la capitale pour étouffer le "Printemps de Prague".
Le 22 août 1968 le drapeau national Tchécoslovaque flotte devant un char soviétique pendant que les habitants regardent les chars qui envahissent la capitale pour étouffer le "Printemps de Prague". © AFP / STF / DPA

1968 en Tchécoslovaquie et en Pologne 

Cette semaine, nous explorons ensemble les « autres 68 » dans le monde. Ce soir, nous sommes en « Tchécoslovaquie » durant le Printemps de Prague qui commençait le 5 janvier 1968, avec l'arrivée au pouvoir du réformateur Alexander Dubcek, et qui s’achevait la nuit du 20 au 21 août lorsque l’URSS et ses alliés du Pacte de Varsovie réprimaient les velléités d’émancipation de la population tchécoslovaque. Nous sommes également en Pologne, en mars 1968, où les manifestations étudiantes, suite à l’interdiction d'une pièce de théâtre jugée antisoviétique, avaient été sévèrement réprimées. Avec Bernard Guetta, journaliste à France Inter et Krzysztof Pomian, historien et essayiste franco-polonais.

Florence Paracuellos sous les radars de l’actualité 

En Arabie Saoudite, le prince saoudien Al Walid ben Talal, neveu du roi et cousin du prince héritier Mohammed Ben Salmane, arrêté en novembre dernier pour corruption et détenu pendant trois mois, confirme que pour sortir de prison il a signé un accord financier de 6 milliards de dollars et ne ressent aujourd’hui aucune rancune ; 

Les Pussy Riot dédient leur nouveau morceau à Vladimir Poutine. Les trois activistes russes, sur scène à Mexico hier, ont connu la prison et les camps de travail. Aujourd'hui elles repartent au combat.

Programmation musicale 

  1. Curtis Harding - Need your love
  2. Buddy Rich - The beat goes on

Bad COP/Good COP de Sandy Dauphin

Les américains ont trouvé un moyen pour compenser la disparition des abeilles : des mini robots pollinisateurs pour remplacer le travail des abeilles dans les champs. Le géant américain de la grande distribution, Walmart, vient de déposer un brevet pour développer ces drones pollinisateurs. Ils seraient équipés de caméras et de capteurs pour localiser les fleurs, prélever le pollen, le transporter et vérifier si la pollinisation a bien réussi.

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.