Un décombre macabre... et après ?

Il y a deux types de chiffres :

Ceux de la semaine dernière : De Mardi : 400. De Jeudi : 12. De Dimanche aussi : entre 700 et 800.. Ce sont le nombres de morts noyés en Méditerrannée, et parfois même jetés à l'eau. Soit un total de plus de 1600 depuis le début de l'année 2015. Nous ne sommes qu'en Avril.

marée humaine en méditérranée
marée humaine en méditérranée ©

Il y a aussi un autre type de chiffres dont parlent les médias. Plus conséquents encore, celui de 35.000 par exemple. 35.000, C'est le nombre de migrants en provenance de Libye, arrivés par bâteau sur les côtes du sud de l'Europe depuis le début de l'année. Et encore une fois, nous ne sommes qu'en Avril...

Ces chiffres, s'ils n'expriment pas la même chose, soulève une même question, de nature politique et impliquent directement l'Europe. Qui s'avère être bien près de ses sous, pour des vies.

En effet, cette marée humaine concerne l'Europe car elle concerne ses côtes, son continent. Mais ces chiffres impliquent aussi l'Europe tout simplement parce qu'il s'agit d'hommes, de femmes, d'enfants qui ont dû quitter leur pays dans l'espoir d'échapper à la terreur. A la mort, justement.

L'Italie était parvenue à une opération de sauvetage avec l'opération "Mare Nostrum"; aujourd'hui remplacée par un seul programme de surveillance nommé Triton. Ce que l'Italie a pu faire seule, les 28 peuvent le faire encore mieux.

Une fois que ce décompte sinistre a été fait, et que la question du "pourquoi" a été posée, qu'une minute de silence a été respectée, hier, à Luxembourg, il s'agirait maintenant d'agir. Et d'introduire donc la question du "comment" agir. Intervention ? Dialogue politique ? Solution militaire ? Moyens financiers, politiques dégagés ?Un jour dans le monde fait un tour d'Europe et de ses correspondants avec en Grèce Angélique Kourounis , en Italie Sandy Dauphin tout juste revenue de Sicile, et à Madrid Marie-Hélène Ballestero . Nicolas Demorand reçoit également le responsable du programme Personnes déracinées à Amnesty International France (AIF)__ Jean-françois Dubost .

Europe : naufrage de la honte

Petit déjeuner Mercredi 22 avril, 9h9 quai Saint Bernard, 75005, Paris

Le news du jour : le dernier procès nazi en Allemagne. Cyril Sauvageot

Oscar Gröning a 93 ans et comparaît devant un juge aujourd'hui, pour complicité aggravée dans la mort de 300.000 personnes entre mai et juillet 1944. Ancien fonctionnaire du camp d'Auschwitz, il est peut-être le dernier nazi à comparaître devant un juge.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.