Comment lutter contre la destruction de sites historiques et contre le trafic des "antiquités de sang"

Le 17 novembre dernier, Jean-Luc Martinez , président-directeur de l'établissement public du musée du Louvre, rendait public son rapport de 50 propositions sur la protection du patrimoine de l'humanité dans les zones de conflit , suite à une demande de François Hollande en juin 2015 en réaction notamment à la destruction de monuments de Palmyre , en Syrie, et pour lutter contre le trafic des "antiquités de sang" qui permettent, en partie, aux groupes terroristes de se financer.

Ce rapport se concentre principalement sur la Syrie , l'Irak , le Yémen et la Libye , mais aussi sur des pays touchés par des attentats dans des lieux patrimoniaux, comme en Egypte ou en Tunisie . Jean-Luc Martinez rappelle que ce plan d’action pour les "vieilles pierres" doit "s’accompagner d’une mobilisation au moins aussi importante pour protéger les populations actuellement victimes de la barbarie". Il insiste également sur l'urgence d'initiatives concrètes pour rpéserver ce patrimoine, puisque derrière ces destructions, il existe une "volonté d'anéantir l'identité de l'adversaire, son histoire, sa culture, sa foi".

Sur les cinquante propositions du rapport, les principales sont la création de"musées de saisies" chargés de rassembler les oeuvres volées récupérées par les douanes, lister les "paradis de recel" , répertorier et numériser les oeuvres , durcir les sanctions et punir le blanchiment. Il propose également de créer un "mémorial des gardiens du patrimoine" pour honorer ceux qui ont risqué ou perdu leur vie pour défendre le patrimoine de l'humanité.

Irak, 2002, site de Hatra
Irak, 2002, site de Hatra © Didier Saulnier/MAXPPP

Avec des reportages

- les élections législatives en Espagne - par Marie-Hélène Ballestoro

- le flux des réfugiés au Luxembourg - par Cyril Peter

Meilleurs reportages diffusés dans Ailleurs dans le monde en 2015

- l'avortement clandestin au Brésil - par Anne Vigna

Retour sur l'année 2015 et les perspectives pour l'année 2016

- en Israël-Palestine - par Étienne Monin

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.