Selon le rapport MedTrends , paru le 19 janvier et intitulé "Méditerranée : la croissance bleue face au Bon état écologique", la Méditerranée est fortement menacée, et même sur le chemin du burn-out . Il dresse un état des lieux alarmant des eaux territoriales de huit pays européens : la Croatie, Chypre, la France, l'Italie, la Grèce, Malte, la Slovénie et l'Espagne.

Pendant un an, ces sept pays, ainsi queWWF France ont cartographié les scénarios les plus probables de croissance économique marine dans les quinze ans à venir. Et le résultat est alarmant .

En dehors de la pêche traditionnelle, tous les autres secteurs sont en plein essor : la production aquacole, le tourisme et l'expansion des littoraux artificialisés. Mais ce sont surtout les industries pétrolière et gazière qui inquiètent les défenseurs de l'environnement. Selon le prix du baril de pétrole, forer en Méditerrannée peut redevenir rentable au détriment de la faune et de la flore aquatiques, la Méditerrannée contenant "10% de la biodiversité marine mondiale", comme le rappelle Pascal Canfin.

Pour commenter ce rapport, Nicolas Demorand reçoit donc Pascal Canfin , directeur général du WWF France.

Le pétrole au large du Sénégal
Le pétrole au large du Sénégal © / CTC

Les liens

Méditerranée : la croissance bleue face au bon état écologique

Les invités

Les références

L'équipe

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.