La Turquie vote dimanche. Alors que la victoire semblait assurée pour le président sortant, Recep Tayyip Erdoğan, l’opposition s’affirme. Et on fait ‘’ommm’’ dans Sous les radars pour la journée du yoga. Cap sur le Chili avec l’Escale reportage et puis les cartes blanches de nos correspondants à Jérusalem et en Chine

Manifestation de partisans de Selahattin Demirtas, candidat à l'élection présidentielle du Parti démocratique populaire pro-kurde (HDP), à Diyarbakir le 20 juin 2018.
Manifestation de partisans de Selahattin Demirtas, candidat à l'élection présidentielle du Parti démocratique populaire pro-kurde (HDP), à Diyarbakir le 20 juin 2018. © AFP

Dimanche, on vote en Turquie !

On tourne nos regards vers la Turquie, ce soir. Les élections législatives et présidentielles anticipées approchent à grand pas. Alors qu’il pensait l’emporter haut la main dimanche, le président sortant, Recep Tayyip Erdoğan, pourrait se retrouver dans une position risquée pour le second tour. 

Ces élections représentent-elles une menace pour Erdogan ou ne sont-elles que des formalités ? Les Kurdes sont-ils les faiseurs de roi ? Si Erdogan perd sa majorité au parlement et est acculé au second tour, que se passe-t-il ? 

On en parle avec Ahmet Insel, politologue et auteur de La nouvelle Turquie d’Erdogan : du rêve à la démocratie autoritaire. Et le reporter Nasser Nadji nous parle de la diaspora turque.

  • Le reportage de Nasser Nadji – Nous sommes allés à la rencontre des partisans du président Turc à Valence, dans la Drome, où un vendeur de journaux avait été harcelé après avoir affiché la une de Le Point sur laquelle était inscrit « Erdogan le dictateur ». Et puis rencontre avec des militants pro-kurdes sur un marché de l’Essonne. La communauté Franco-turque est plus que jamais fragmentée, divisée, avant le scrutin de dimanche.

Sous les radars de l’actualité : avec Florence Paracuellos ! Cap sur la Nouvelle-Zélande, l’Arabie-Saoudite et l’Inde. 

  • Nouvelle-Zélande – La Première ministre est heureuse d’annoncer la naissance de son premier enfant. Une petite fille née dans la journée. Jacinda Ardern est donc la deuxième chef de gouvernement, tous pays confondus, à mettre un enfant au monde. 
  • Arabie-Saoudite - Alors que les saoudiennes pourront enfin conduire des voitures à partir de dimanche, deux nouvelles militantes des droits des femmes ont été arrêtées ces dernier jours.
  • Inde – Journée internationale du yoga. Inspirez, expirez avec le Premier ministre Indien Narendra Modi et les 50 000 adeptes de la ville de Dehradun, dans le nord de l’Inde. 

L’escale reportage : Justine Fontaine nous emmène au Chili. 

Cap sur les universités, enfin celles qui sont ouvertes. Parce que, le saviez-vous, près de trente universités chiliennes sont paralysées par un mouvement féministe inédit dans ce pays. Les femmes protestent contre les violences sexuelles impunies. Le mouvement a réuni 30 000 personnes dans les rues de Santiago, le mois dernier, et encore 20 000 la semaine dernière. 

Cartes blanches des correspondants : direction Jérusalem avec Etienne Monin et la Chine avec Dominique Andre

  • Jérusalem – On n’en parle pas tous les jours, mais  la température est en train de monter autour de Gaza. Cette semaine encore il y a eut des échanges de tir à l’arme lourde avec Israël. C’est la deuxième confrontation armée en trois semaines. Tout cela pour des histoires de cerfs volants enflammés qui pourraient  bien mettre le feu a la région.
  • ChineEdouard Philippe passera à Pékin, à Shanghai mais d'abord Shenzhen, dans le sud de la Chine. Schenzhen, c'est le paradis des aventuriers, c'est tout sauf une ville ordinaire, en chine. 

Programmation musicale 

  1. Jorja SMITH - Where did i go ?
  2. SIMON & GARFUNKEL - The sound of silence
Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.