Vladimir Poutine a un objectif : faire de la Russie une puissance mondiale de premier plan. Pour cela, il est prêt à bouleverser les règles qui régissent la scène internationale partout où il le peut. C’est ce que montrent Isabelle Mandraud et Julien Théron dans l’ouvrage qu’ils co-signent aux éditions Tallandier.

Vladimir Poutine : le désordre comme stratégie
Vladimir Poutine : le désordre comme stratégie © AFP / RAMIL SITDIKOV / SPUTNIK

Au pouvoir depuis vingt ans, Vladimir Poutine a su créer les conditions favorables à l’assise de son pouvoir : se présentant comme le champion du nationalisme russe, il fait miroiter la perspective d’une Russie de nouveau puissante après la chute de l'empire soviétique.

Sur la scène internationale, la Russie s’impose par une variété de moyens. Elle intervient directement comme comme arbitre dans certains conflits, notamment dans les espaces post-soviétiques, mais elle agit aussi hors-champ, de façon tout aussi efficace : ingérence dans des élections, élimination d’opposants, pressions politiques, économiques et énergétiques, cyber-attaques…

Des méthodes qui ne correspondent pas à celles voulues par les gouvernements occidentaux, et laissent ceux-ci démunis et divisés quant à l'attitude à adopter face à leur puissant voisin. Entre pragmatisme et volonté de faire respecter les droits de l’homme, ils laissent cependant Moscou s’affirmer et façonner « un monde plus dur, plus instable et plus conflictuel ».

Avec nous pour en parler

  • Isabelle Mandraud est journaliste au Monde. Elle a été correspondante en Russie de 2014 à 2019 et est aujourd’hui cheffe adjointe du service international. 
  • Julien Théron est politiste, docteur en philosophie et spécialisé dans les conflits. Après avoir exercé aux universités de Budapest et de Beyrouth, il enseigne à Sciences Po Paris.

Le Bruit du monde est en Inde, où la pandémie du Covid-19 est aggravée par la pollution dans les grandes villes

Capitale la plus peuplée du monde, New Delhi enregistre des taux de pollution en particules fines plus de 15 fois supérieurs aux maximums recommandés en moyenne. Ses vingt millions d’habitants ont les poumons particulièrement fragilisés.

Ces derniers mois, ils sont durement frappés par le COVID-19, qui est avant tout une maladie pulmonaire. L’association médicale indienne estime que près d’un décès du COVID sur 5 est lié à cette pollution… Dans les hôpitaux, les médecins parlent d’une double pandémie, aux effets cumulés dévastateurs.

Un reportage signé Sébastien Farcis. 

Également au programme de cette émission  

  • Sous les radars, par Amélie Perrier  
  • L’Amérique d’après Trump, par Loïg Loury

« L’Amérique d’après Trump » est bien sûr celle de Joe Biden, en poste à la Maison-Blanche depuis un peu plus d’un mois. Sauf que l’ex-président républicain, exilé en Floride, n’a pas dit son dernier mot : il s’exprimera le week-end prochain, à l’occasion de la C-PAC, un grand rassemblement de conservateurs.

  • Le monde d'après, par Franck Matthevon

Programmation musicale   

Bruce SPRINGSTEEN - Letter to you 

Julie LONDON - I’m glad there is you

Les invités
  • Isabelle MandraudJournaliste et cheffe adjointe du service international au quotidien Le Monde
  • Julien ThéronPolitiste, docteur en philosophie, spécialisé dans les conflits.
Programmation musicale
Les références
L'équipe