En Haïti avec Lyonel Trouillot

Le romancier et poète haïtien,Lyonel Trouillot , est l'invité de Nicolas Demorand pour parler de la situation générale en Haïti et plus présicément de l'"état" de la société haïtienne, à la veille du second tour des élections présidentielles.

Avec Lyonel Trouillot nous aborderons le second tour des élections présidentielles haïtiennes. Initialement prévu le 27 décembre, il a été reporté au 24 janvier, mais risque de ne pouvoir se tenir. L'opposition menace en effet de boycotter ce scrutin après les fraudes constatées lors dupremier tour du 25 octobre 2015 qui a placé en tête Jovenel Moïse , candidat soutenu par le président sortant Michel Martelly . Les opposants dénoncent une "mascarade électorale qui risque de plonger le pays dans le chaos" dont la communauté internationale serait complice. Depuis le début de la semaine, des milliers d'opposants manifestent à Port-au-Prince contre la tenue du second tour; quatre bureaux de vote ont été incendiés près de la ville de Cap-Haïtien.

Ce matin, Michel Martelly et le Premier ministre, Evans Paul , ont pourtant décidé de maintenir le second tour malgré la multiplication de manifestations violentes et le refus de l’opposition d’y participer .

Haïti 5 ans après le séisme
Haïti 5 ans après le séisme © Reuters

Lyonel Trouillot vient également à l'occasion de la sortie de son nouveau roman Kannjawou (Actes Sud, 2016) qui raconte l'histoire de cinq jeunes gens à l'orée de l'âge adulte qui rêvent en vain d'avenir. Confrontés à la violence des rapports sociaux et aux dégâts causés par des décennies d'occupation militaro-humanitaire dans leur pays placé sous contrôle de la communauté internationale, ils n'ont que le fantasme d'improbables révolutions. Ces derniers, le soir venu, aiment à s'encanailler au "Kannjawou" , un bar local aussi pittoresque qu'authentique. Dans la culture populaire d'Haïti, le mot "kannjawou" désigne, à l'origine, la fête, le partage . Mais à quelles réjouissances songer quand la souffrance, qui fait vieillir trop vite, accule à la résignation jusqu'à détruire la solidarité des communautés premières ? Lyonel Trouillot met en scène la tragédie d'un pays qui, sous la férule d'enjeux qui ne sont pas les siens, pris en otage par les inégalités, les jeux de pouvoir et la précarité, dérive dans sa propre histoire, privé de tout projet collectif rédempteur.

A la une dans le monde

revue de presse
revue de presse © Radio France

Aujourd'hui, en Russie, avec Marc Crépin en direct de Moscou,

et en Israël, avec Etienne Monin en direct de Jérusalem.

Les invités

Les références

L'équipe

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.