Le Maroc toujours confronté à la crise sociale portée par le RIF, au nord du pays ; Au Congo, l'Eglise contre le maintien au pouvoir de Jospeh Kabila ; en Allemagne, des gilets lestés de sable pour les enfants hyperactifs ; En Birmanie, les femmes rohingyas victimes d'une politique de contrôle des naissances..

Des partisans du mouvement marocain Al-Hirak al-Shaabi  manifestent devant la Cour d'appel de Casablanca le 17 octobre 2017.
Des partisans du mouvement marocain Al-Hirak al-Shaabi manifestent devant la Cour d'appel de Casablanca le 17 octobre 2017. © AFP / FADEL SENN

Maroc. Le régime marocain a-t-il perdu la guerre du RIF ? Cette région du nord du Maroc, historiquement contestataire, est marquée par la répression et la marginalisation qu’elle a essuyées durant le règne d’Hassan II. Une forte identité régionale s’y est installée, entretenant un certain degré d’indépendance par rapport au pouvoir. Le 28 octobre 2016, la mort de Mohcine Fikri, un marchand de poisson, qui s’était opposé à la destruction de sa cargaison dans une benne à ordures, avait rallumé les contestations et donné naissance au mouvement du Hirak, multipliant les revendications. En mai 2017, le mouvement avait été réprimé après sept mois de contestation. Avec Pierre Vermeren, historien, professeur d'histoire contemporaine à l'université Paris 1 Panthéon Sorbonne, spécialiste du Maghreb et des mondes arabo-berbères. 

Sous les Radars. Sébastien Laugénie dans les recoins de l’actualité internationale : 

  • En République démocratique du Congo, à Kinshasa, la capitale est en pleine ébullition - l'Eglise à l'avant-garde – contre le maintien au pouvoir de Jospeh Kabila depuis 2001. Il refuse, 17 ans plus tard, de lâcher la présidence de la République ;
  • En Allemagne, des écoles font porter un gilet spécial aux enfants hyperactifs, lestés de 1 à 6 kilos de sable. L’objectif est de les soulager. Qu’ils soient plus en phase avec la perception de leur corps dans l'espace.
  • La Russie privée de "la mort de Staline", ce film qui devait sortir demain, réalisé par le britannique Armando Ianucci. Inspiré d'une BD française, cette comédie loufoque raconte la guerre de succession suite à la mort de Joseph Staline. Ce qui n’a pas du tout plu aux officiels Russes. 

Le Reportage en Birmanie où une politique de contrôle des naissances existe depuis plusieurs années. Les militaires birmans injectent de force un liquide aux jeunes femmes rohingyas qui sont des milliers à ne plus avoir eu leurs règles pendant plusieurs mois. Celles qui refusent sont frappées, torturées et terrorisées. Signé Philippe Randé. 

Programmation musicale :

1.   Jessie Reyez – Figures

2.   Vampire Weekend – Unbelievers

Les Rendez-vous du Cinéma. Corinne Pelissier présente le dernier film de Steven Spielberg, Pentagon Papers. Retour sur les révélations de la presse américaine, en 1971, au sujet des dossiers secrets de la guerre du Vietnam. Un épisode moins connu du grand public que le Watergate mais publié à la Une du même journal, le Washington Post. Dirigé, à l’époque, par Katherine Graham, que le pouvoir en place tentait d’intimider.

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.