Pour la première fois depuis sa prise de pouvoir, Donald Trump s'est rendu au Moyen-Orient pour une tournée de 8 jours. Décryptage avec l'historien Pierre Melandri.

Donald Trump en Arabie Saoudite - 21 mai 2017
Donald Trump en Arabie Saoudite - 21 mai 2017 © AFP / Bandar Algaloud / Saudi Kingdom / ANADOLU AGENCY

Sous une forme peut-être affaiblie, ayant suscité de la perplexité voire des sarcasmes, la puissance américaine était cette semaine en déplacement au Moyen-Orient et en Israël. Le président Trump a prononcé un discours sur l’islam, désigné camps du Bien et du Mal, critiqué l’ennemi iranien avant d’engager israéliens et palestiniens à faire la paix. Au moins dans les mots, les États-Unis continuent à penser qu’ils ont une vocation universelle. D’où vient ce sentiment, devenu une géopolitique ? Dialogue avec l'historien Pierre Melandri.

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.