Les Irlandais sont appelés à voter pour ou contre la légalisation de l’avortement. Le pour l’emporterait mais de peu. Le pays se fracture, on en parle ! Et puis cap sur les États-Unis. Enfin, on met les voiles vers la Colombie où se déroulent dimanche les premières élections présidentielles après la guerre.

Les Irlandais se prononcent par référendum, vendredi 25 mai, sur l’abrogation d’un amendement à la Constitution interdisant l’IVG
Les Irlandais se prononcent par référendum, vendredi 25 mai, sur l’abrogation d’un amendement à la Constitution interdisant l’IVG © AFP / Artur Widak / NurPhoto

Les Irlandais se prononcent ce vendredi 25 par référendum pour légaliser, ou non, l’avortement. 

Pour ou contre l’IVG ? La question se pose en Irlande où les Irlandais doivent se rendre aux urnes, ce vendredi, afin de se prononcer concernant la légalisation de l’avortement. 

La question est d’abroger, ou non, le huitième amendement de la constitution qui interdit l’IVG. Toute personne qui, aujourd’hui, avorte ou aide à avorter est passible de quatorze ans de prison. 

Si le « oui » l’emporte, une femme irlandaise pourrait interrompre sa grossesse sans condition jusqu’à douze semaines de grossesse et jusqu’à 24 semaines pour des raisons de santé.  

Selon les derniers sondages, le « oui » serait en tête avec 56 % des voix mais il y aurait entre 14 et 17 % d’indécis qui peuvent changer la donne. Les militants des deux camps s’activent donc dans les rues et sur internet avant vendredi 25, date du référendum. 

On en parle avec Nathalie Sebbane, spécialiste des droits des femmes en Irlande et Ailbhe Smyth, co-directeure de la campagne nationale « Together for yes ». 

Sous les radars de l’actualité avec Florence Paracuellos. 

  • République Démocratique du Congo – Vingt-sept morts d’Ebola : la campagne de vaccination a commencé mais la médecine n’est pas toujours le premier recours des malades. 
  • Etats-Unis – Twitter. Donald Trump a-t-il le droit de bloquer ses détracteurs ? La justice américaine s’est penchée sur la question. 

Le reportage de Thibault Lefebvre

La Colombie, deux ans après la signature de l'accord de paix. Les Colombiens votent dimanche pour la première présidentielle de l'après-guerre. Le président sortant, prix Nobel de la paix et grand artisan de l'accord de La Havane, Juan Manuel Santos, devrait laisser le pouvoir au grand favori du scrutin Ivan Duque, le candidat de droite. Il laisse un pays pacifié par endroit mais encore très marqué par la guerre. La Colombie est aujourd'hui le deuxième pays le plus miné du monde après l'Afghanistan. 

Reportage de Thibault Lefebvre, dans le Cauca, une région du sud-ouest du pays occupée pendant plus d'un demi-siècle par les FARC.

La carte blanche des correspondants avec Cyril Sauvageot et Gregory Philipps

  • Allemagne – Dès le 1er juin, la Bavière impose un crucifix dans toutes les administrations. 
  • Etats-Unis – Vu d’ici Pittsburgh, c’est les hauts fourneaux, la Rust Belt, une cité industrielle en plein déclin. Mais en réalité c’est peut-être en train de devenir la ville la plus cool du pays. 

Programmation musicale 

  1. Courtney BARNETT - Need a little time
  2. HERMAN'S HERMITS - No milk today
Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.