Le temps des humiliés : pathologie des relations internationales.

Invité : Bertrand Badie

les chefs de la diplomatie de l'ue évoquent une riposte à moscou
les chefs de la diplomatie de l'ue évoquent une riposte à moscou © reuters

L’humiliation est devenue l’ordinaire des relations internationales. Rabaisser un État, le mettre sous tutelle, le tenir à l’écart des lieux de décision, stigmatiser ses dirigeants : autant de pratiques diplomatiques qui se banalisent. Ainsi se développe une « diplomatie de club », celle du Conseil de sécurité et du G7, tandis que les États émergents – Inde, Brésil, Turquie – ou les anciennes puissances – Russie – se voient dénier toute réelle capacité d’initiative ou contraints d’adopter des stratégies déviationnistes, souvent peu productives.

L’éradication de la mouche tsé-tsé en Ethiopie: reportage de Grégoire Pourtier

La « maladie du sommeil » » n’existe qu’en Afrique mais s’étend sur dix millions de km2, tuant 50.000 personnes par an, mais empêche aussi presque tout développement dans les zones infectées, où il est impossible de faire de l’élevage, et donc de l’agriculture. L'Éthiopie s’est ainsi donnée de grands moyens, jusqu’à investir dans un radiateur nucléaire pour produire des mâles stériles qui seront ensuite chargés de bloquer le processus de reproduction sur le terrain.

Traitement du bétail en Éthiopie.
Traitement du bétail en Éthiopie. © / U.S. Air Force Capt. Jennifer Pearson
Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.