La coalition internationale contre Daech

Depuis les attentats de Paris du 13 novembre, la volonté de former une véritable coalition internationale pour "éradiquer Daech" est de plus en plus forte mais rencontre de nombreux problèmes .

Avant toute chose, il est nécessaire de résumer rapidement la situation actuelle. Il existe déjà une coalition contre Daech depuis l'automne 2014 . Cette coalition est menée par les Etats-Unis qui lancent 90% des frappes en Irak et en Syrie. 21 pays se trouvent actuellement dans cette coalition, mais tous ne mènent pas des raids, et tous n'ont pas décidé de frapper au même moment.

  • L'Allemagne , l'Italie , l'Espagne , le Portugal , la Pologne , l'Estonie et l'Albanie font partie de ceux qui ne frappent pas mais qui fournissent des armes, ainsi que des instructeurs militaires, à ceux qui combattent Daech.

  • La Grande-Bretagne , l'Australie , les Pays-Bas , le Danemark , la Belgique et la France font partie de ceux qui frappent.

  • L'Arabie saoudite , les Emirats arabes unis , le Maroc , Bahreïn , le Qatar et la Turquie appartiennent à la coalition mais n'interviennent pas forcément en Syrie.

  • La Russie est hors de la coalition , mais elle est tout de même engagée en Syrie pour défendre le régime de Bachar al-Assad , ce que les Occidentaux critiquent. Pourtant, depuis le crash de l'avion de ligne russe dans le Sinaï, Moscou se focalise de plus en plus contre Daech.

A noter, qu'actuellement la France possède 12 appareils stationnés en Jordanie et aux Emirats arabes unis. Avec le porte-avions Charles-de-Gaulle, on compte 21 chasseurs de plus.

Le porte-avions Charles-de-Gaulle
Le porte-avions Charles-de-Gaulle © Marine Nationale

Malgré cette coalition existante, les difficultés sont nombreuses à former une coalition internationale contre Daech . En effet, comment mettre en place une telle coalition sans coopérer avec le régime syrien ? Toutefois, la coordination est meilleure depuis les attentats et le crash dans le Sinaï : la Russie et la France se rapprochent, mais le soutien des forces américaines est essentiel dans cette intervention.

Afin de mieux se coordonner pour bombarder et éradiquer Daech, François Hollande a rencontré David Cameron pour convaincre le Parlement britannique se s'engager dans cette guerre. Il rencontre également Barack Obama aujourd'hui, et Vladimir Poutine jeudi 26 novembre.

Quelle coalition peut être mise en place contre Daech, alors que tous les pays participants n'ont pas forcément le même objectif ? De quelle manière se mettre d'accord ? Et pour quoi faire réellement ? Pour répondre à ces questions, Michel Goya , ancien colonel des Troupes de Marine et analyste des conflits actuels, spécialiste du leadership et de l'innovation dans les organisations est l'invité de Nicolas Demorand .

Militaires de la coalition avec des combattants kurdes
Militaires de la coalition avec des combattants kurdes © Reuters

Suite à l'avion de combat russe abattu par la Turquie à la frontière syrienne ce matin, mercredi 24 novembre, l'OTAN annonce une "réunion extraordinaire" à 17h à Bruxelles "à la demande de la Turquie".

  • Correspondance avec notre envoyé spécial à Istambul, Jérôme Bastion .

  • Interview d'Olivier Kempf , chercheur associé à l'IRIS, maître de conférences à Sciences-Po Paris spécialiste de l'OTAN et directeur de la lettre stratégique La Vigie.
C'est un Sukhoi, Su-24, de ce type, qui a été abattu par la Turquie
C'est un Sukhoi, Su-24, de ce type, qui a été abattu par la Turquie © Reuters / Shamil Zhumatov
Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.