Au menu ce soir : Le gros agenda de l'Union Européenne, des enfants Rohingyas dans les camps du Bangladesh, une moto écologique néerlandaise et un royaume saoudien en quête de démocratie..

Pierre Moscovici à Bruxelles le 12 juillet 2017
Pierre Moscovici à Bruxelles le 12 juillet 2017 © Reuters / Francois Lenoir

Le gros agenda de l'Union européenne : De la directive sur les travailleurs détachés, qui bouge et se durcit, à la monté du populisme en Europe en passant par le départ de Wofgang Schaüble.... on en parle ce soir avec le Commissaire Européen aux Affaires économiques en direct de Stransbourg où le parlement est en session... 

Sous les radars, Florence Paracuellos nous emmène ce soir : dans le royaume saoudien où les cinémas étaient fermés depuis les années 80’, parce que synonyme de dépravation hier, d’un islam modéré et tolérant aujourd'hui, promis depuis peu par le prince Salmane... aux Etats-Unis où l'immense déferlante contre le harcèlement et les agressions sexuelles continue. 

Le Reportage : Julie Pietri nous emmène ce soir au Bangladesh, au cœur de la marée humaine des réfugiés Rohingyas. Ils sont presque 1 millions à être passé de l'autre côté de la frontière depuis l'été et les enfants représentent plus de la moitié des réfugiés. Ils errent, seuls ou accrochés aux bras de leurs parents, vulnérables face à la soif et la faim, en proie à l’horreur. 

L’actu en série : Valère Corréard nous rapporte le pire et le meilleur que l'on puisse trouver sur la planète. Aujourd’hui aux Pays-Bas, en moto, faite intégralement en bois et qui roule à l’huile d’algues, pouvant atteindre les 145 km/h ! Un projet écologique expérimental qui promet ! 

Rendez-vous.... de la presse : A la Une en Russie, l'agression de la journaliste radio poignardée dans son bureau par un fou, d’après la police, lorsque la presse russe insiste sur le climat hostile aux médias russes. Correspondance de Claude Bruillot en direct de Moscou. A la Une en Chine, pas de suspense, on sait que c'est Xi Jinping qui va diriger la Chine pendant au moins encore cinq ans. Correspondance de Dominique André en direct de Pékin. 

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.