Émission en partenariat avec le quotidien Le Monde , à l'occasion du Monde Festival du 25 au 27 septembre à Paris.

Yitzhak Rabin with President Clinton and Yasser Arafat during the signing of the Oslo I Accord in 1993
Yitzhak Rabin with President Clinton and Yasser Arafat during the signing of the Oslo I Accord in 1993 © Israel Defense Forces

Réélu Premier ministre d'Israël en 1992, Yitzhak Rabin a oeuvré pour la réconcilation israélo-palestinienne, notamment en signant les accords d'Oslo en 1993 . La signature de ces accords lui attirent la sympathie d'une partie de la population, mais aussi la haine des activistes d'extrême-droite, ce qui conduira à son assassinat le 4 novembre 1995.

Aujourd'hui, les affrontements entre Israëliens et Palestiniens ne faiblissent pas, et ce même pendant les fêtes religieuses. Alors pourquoi le seul homme politique favorable à la paix a-t-il été assassiné? Amos Gitaï , cinéaste israélien. Son film, Rabin, the Last Day , sera présenté en avant-première dans le cadre du Monde Festival, vendredi 25 septembre, au cinéma Gaumont Opéra à Paris. Ce long-métrage, sélectionné à la dernière Mostra de ­Venise, et dont la date de sortie en France n’est pas encore connue, raconte les derniers jours de l’ancien premier ministre israélien Yitzhak ­Rabin, avant son assassinat le 4 novembre 1995.

Egalement en plateau avec nous, Florence Heymann , anthropologue en poste au Centre de recherche français à Jérusalem. Elle publie chez Grasset,Les déserteurs de Dieu. Ces ultra-orthodoxes qui sortent du ghetto .

et Alain Frachon , journaliste au Monde .

Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.