Au Caire, sur la place Tahrir, il ne subsiste aucune trace du soulèvement qui a vu le départ en 2011 d'Hosni Moubarak, déchu après trois décennies de pouvoir. Déceptions, rêves brisés… quel est l'héritage de ce mouvement historique qui avait bouleversé l'Egypte ?

L'Egypte, dix ans après la révolution. Ici une photo des manifestants égyptiens sur la place Tahrir, au Caire, le 30 janvier 2011
L'Egypte, dix ans après la révolution. Ici une photo des manifestants égyptiens sur la place Tahrir, au Caire, le 30 janvier 2011 © AFP / MARCO LONGARI

Dix ans après la chute du dictateur Hosni Moubarak et huit ans après le coup d’État qui a évincé le président élu Mohamed Morsi, les aspirations démocratiques qui avaient fleuri en Égypte à l’occasion des printemps arabes ont été déçues. 

Le gouvernement instauré par le général Al-Sissi est parvenu à éradiquer presque toute opposition, des Frères musulmans, évincés de la scène politique, aux militants des droits de l’homme, fréquemment arrêtés. Les ONG estiment à plus de 60 000 le nombre d’opposants politiques détenus dans les prisons du régime. En dépit de la répression, l’idéal démocratique a-t-il disparu ? 

Nous entendrons un reportage réalisé par Rémy Franco. Au Caire, des Egyptiens témoignent du sentiment autour de cet anniversaire hautement symbolique.

Avec nous pour en parler

Anne-Clémentine Larroque est historienne, spécialiste de l’islamisme et chargée de cours à Sciences-Po. Elle est également analyste pour le ministère de la Justice et auteure de L’Islamisme au Pouvoir. Tunisie, Egypte et Maroc (PUF, 2018).

Le bruit du monde dévale les pistes de ski, en Autriche

Le pays subit actuellement son troisième confinement, en vigueur depuis le 26 décembre et prolongé jusqu’au 7 février : tout est fermé, ou presque, puisque les stations de ski et remontées mécaniques sont ouvertes depuis le 24 décembre. Ce sont surtout les locaux qui en profitent car une quarantaine est imposée à la plupart des voyageurs entrant dans le pays. Pas de touristes sur les pistes donc, mais des Autrichiens, en nombre dans certaines stations, ce qui a parfois fait polémique.

Un reportage d'Isaure Hiace.

Au programme de cette émission également...

  • L'Amérique d'après Trump, par Grégory Phillips
  • Le monde d'après, par Claude Guibal

Programmation musicale

SHAME - Nigel hitter

Joao GILBERTO/Bebel GILBERTO - Chega de saudade

Programmation musicale
L'équipe