Aujourd'hui et demain, les dirigeants des 27 pays membres se rencontrent par visioconférence. Au programme : mettre en place une meilleure répartition des vaccins, augmenter les livraisons et statuer sur un éventuel certificat sanitaire.

Conseil européen : l'Europe essaie de mettre son vaccin à plat
Conseil européen : l'Europe essaie de mettre son vaccin à plat © AFP / Magali Cohen / Hans Lucas

Mieux encadrer les exportations et la répartition des vaccins dans l'Union européenne : tel est l'objectif de cette réunion des chefs d'État des 27 pays membres, qui se tient par visioconférence aujourd'hui et demain. D'une part, la rencontre a pour but un rééquilibrage de la distribution du vaccin. Ce mécanisme de solidarité devrait puiser dans les 10 millions de doses promises par Pfizer au deuxième trimestre 2021. Il bénéficierait aux pays qui rencontrent le plus de retard dans les livraisons, en particulier la Lettonie, la Bulgarie, la République tchèque ou encore la Croatie.

D'autre part, les gouvernants doivent débattre de la proposition faite hier par la Commission européenne, consistant à durcir les mécanismes d'exportations du vaccin AstraZeneca. L'objectif : garantir la réciprocité avec des pays (tels que le Royaume-Uni) qu'elle accuse d'importer des doses de vaccin mais de ne pas en envoyer en retour. 

Enfin, ce Conseil européen accueillera un invité exceptionnel : le président américain Joe Biden. Avec lui doit être discutée l'instauration d'une coopération vaccinale, et en particulier l'implantation de sites Johnson&Johnson sur le territoire européen pour que le laboratoire y produise aussi son vaccin. Une possible levée du contrôle des exportations depuis le territoire américain devrait  également être évoquée : 30 millions de doses de vaccin AstraZeneca y sont stockées, alors que le pays n'a pas encore autorisé son utilisation.

Avec nous pour en parler

  • Véronique Trillet-Lenoir est députée européenne et membre du groupe Renew Europe. Elle est aussi membre de la Commission de l'environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire et référente santé vaccin du groupe LREM au Parlement européen.
  • Sylvain Kahn est professeur et chercheur à Sciences Po.

Le Bruit du monde est en Russie, dans la prison d'Alexeï Navalny

Même si les soutiens du leader de l’opposition russe annoncent une grande manifestation dans les jours ou les semaines qui viennent pour exiger à nouveau sa libération, ce sont les conditions dans lesquelles Alexeï Navalny est détenu qui retiennent l’attention… 

Dans la colonie pénitentiaire de Pokrov à l’Est de Moscou, chacun des gestes de l’opposant à Vladimir Poutine est surveillé. L’isolement, la plupart du temps, risque d’être son quotidien.

Un reportage signé Claude Bruillot.

Également au programme de cette émission  

  • Sous les radars, par Amélie Perrier  
  • Le monde d'après, l’édito de Jean-Marc Four

Programmation musicale 

TORA - Call your name 

TINARIWEN - Sastanàqqàm 

Les invités
L'équipe