Au menu ce soir : la relations franco-israéliennes comme vous ne les avez jamais vu, l’île paradisiaque de Boracay aux Philippes métamorphosée en fosse septique, vingt-mille russes dans la rue pour faire fermer une décharge de déchets polluants à ciel ouvert et quel regard portent les anglais sur Donald Trump ?

14 mai 1948,  David Ben Gourion, Premier Premier Ministre d'Israël, prononçant publiquement la Déclaration de l'Etat d'Israël
14 mai 1948, David Ben Gourion, Premier Premier Ministre d'Israël, prononçant publiquement la Déclaration de l'Etat d'Israël © Rudi Weissenstein

Et si on visitait coulisses des relations franco-israéliennes avec Vincent Nouzille ?

Israël a soixante-dix ans ! Et pour l’occasion Vincent Nouville publie, ce mercredi 25 avril, Histoires secrètes : France-Israël 1948-2018. 

Depuis la création de l’Etat d’Israël en 1948, les deux pays entretiennent des relations passionnelles et contrariées. Des relations qui se sont concrétisées par une alliance entre les deux pays qui a duré vingt-cinq ans ayant renforcée l’importance de la communauté juive française. 

Les conseils Français agacent souvent les Israéliens, qui, en retour reprochent à la France de ne pas suffisamment les comprendre et les soutenir. 

Dans ce livre, le journaliste, écrivain et auteur de documentaires, nous raconte le dessous des cartes. Grâce à des centaines de documents extraits des archives françaises, israéliennes et américaines, et à des témoignages d’acteurs de premier plan, Vincent Nouzille révèle pour la première fois des conversations privées de chefs d’Etat, des accords secrets, des guérillas clandestines et recueille des confidences – parfois impitoyables – de dirigeants français et israéliens. 

Histoires secrètes : France-Israël 1948-2018, on en parle avec l’auteur : Vincent Nouzille

Sous les radars de l’actualité avec Virginie Pironon 

  • Sommet intercoréen – La rencontre prévue demain entre les deux Corées est historique et préoccupe le Japon. Pourquoi ? A cause des chaises et des desserts ! Sur les deux figurent une carte, celle des deux Corées avec des îlots que se disputent Séoul et Tokyo.
  • Philippines – L’île de Boracay, petit paradis sur terre, est victime de son succès. En dix ans, le nombre de touristes a été multiplié par quatre. Les autorités parlent d’une « fosse septique ».
  • Russie – Moscou est en plein préparatifs de la Coupe du monde de football. J-50 avant le coup d’envoi.

Le reportage : Geraldine Hallot nous emmène à la rencontre des « repatriés »

Rencontre avec des « repatriés », des immigrés qui ont choisi de rentrer dans leur pays d’origine. Geraldine Hallot est notamment reçue dans l’agence de communication de Moubarak Wade, à Dakar. 

Moubarak Wade a passé neuf ans à Nice. Tantôt étudiant en administration des entreprises, homme de ménage ou veilleur de nuit dans un hôtel. Un peu tout ça à la fois parce qu’il faut bien payer le loyer. Un jour, il a dit « stop » et est rentré au Sénégal. Il a eu envie d’avoir un métier en adéquation avec ses études. 

La carte blanche des correspondants

  • Russie - Claude Brouillot  

Polémique : Les autorités russes n’en finissent plus d’essayer de calmer la colère des 20 000 habitants de Volokolamsk, une petite ville située à une centaine de kilomètres à l’Ouest de Moscou. Cela fait plus d’un an déjà qu’ils réclament la fermeture d’une décharge de déchets polluants à ciel ouvert, dont les émanations ont entrainé l’hospitalisation d’une cinquantaine d’enfants le mois dernier.

Culture : Le nom du metteur en scène Kyrill Serebrennikov figure parmi la liste des nominés du prochain Festival de Cannes. L’intéressé est pourtant assigné à résidence depuis 9 mois. 

  • Royaume-Unis – Giniaux Antoine 

Donald Trump : Le président Etats-Unien se rendra en Grande-Bretagne au mois de juillet prochain. Quel regard lui portent les anglais ?

Égouts : La présence massive de stéroïdes dans les canalisations londonienne.

L’édito du monde de Claude Guibal

Jupiter est de retour - Emmanuel Macron, "the president of France" est de retour après ses trois jours de visite aux Etats Unis. Trois journées marquées par les embrassades tant commentées par la presse, par cette standing ovation au congrès. Une visite américaine lourde en sauts d'obstacles et en symboles

Programme musicale 

  1. Curtis Harding – Need your love
  2. Jefferson Airplane – White rabbit 
Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.