En Argentine , le premier tour des élections présidentielles avait lieu dimanche 25 octobre. Daniel Scioli , candidat de centre-gauche soutenu par la coalition au pouvoir de Cristina Kirchner , n'a pas pu s'imposer dès le premier tour, une première dans l'histoire du pays . Il devra donc affronter, lors du deuxième tour le 22 novembre, le maire conservateur de Buenos Aires, Mauricio Macri . Par ailleurs, 50% des exportations argentines partent pour le Brésil.

Le Brésil , qui connaît depuis les élections présidentielles de 2014 , une grave crise politique et économique. La présidente, Dilma Roussef , est fragilisée et menacée d'une procédure des destitution.

En Colombie , douze personnes sont mortes dans une attaque, au lendemain des élections régionales et municipales du 25 octobre.

L'humoriste Jimmy Morales est devenu, le 25 octobre, président du Gutemala à la suite des élections présidentielles.

Ces élections, aux résultats et conséquences surprenants, sont l'occasion de faire un point sur le continent sud-américain. Alain Rouquié , président de la Maison de l'Amérique latine, et Liz Fere , journaliste à TV Globo, sont les invités de Nicolas Demorand .

Nestor Kirchner et son épouse Cristina Kirchner en mai 2004
Nestor Kirchner et son épouse Cristina Kirchner en mai 2004 © CC-BY-2.0 Presidencia de la Nacion Argentina / Barcex
Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.