Ce soir, nous cherchons à percer le mystère de l'homme le plus recherché du monde Abou Bakr al-Bagdhadi. Le reportage nous emmène à Gaza où l'on voit s’installer un mouvement d’émigration, notamment vers la Turquie. Sous les radars nous emmène en Chine, au Pays-Bas et au Malawi.

Juillet 2014 : Abu Bakr al-Baghdadi s'adressant aux fidèles musulmans à mosquée dans la ville de Mossoul, au nord de l’Irak (image extraite d'une vidéo de propagande)
Juillet 2014 : Abu Bakr al-Baghdadi s'adressant aux fidèles musulmans à mosquée dans la ville de Mossoul, au nord de l’Irak (image extraite d'une vidéo de propagande) © AFP

Abou Bakr al-Baghdadi, personnage des plus cruels, et peut être aussi des plus énigmatiques de cette période terrible que l'on vient de traverser avec Daech pour horizon. Une période qui s'est refermée, il n'y a plus d'Etat Islamique.  Mais ce que l'homme charriait, ce qu'il véhiculait, est encore là. 

Retour sur l'homme le plus recherché du monde, le calife de la terreur. Celui qui a voulu, qui a créé, qui a façonné ce califat entre l'Irak et la Syrie... avec notre invité Sofia Amara, grand reporter, réalisatrice de documentaires qui vient de publiblier "Baghdadi, le calife de la terreur" aux éditions stock 

Sous les radars... Amélie Perrier nous emmène

En Chine, qui modifie le nom d'une rivière jugé trop arabe. Et la rivière Aiyo devient par décision du gouvernement régional Diannong. L'histoire racontée par le Global Times, nous apprend que Aiyi, affluent du fleuve jaune, qui arrose le Ning-Xia, une région autonome où un tiers des habitants sont musulmans. Aiyi, donc, évoquerait trop le prénom AICHA.

Pays-Bas, rien de va plus pour les cyclistes, et ils sont nombreux. 

23 millions de vélos pour 17 millions d'habitants. Conséquence, les embouteillages de bicyclettes, les parkings à 2-Roues pleins à craquer et les accidents. Car si l'on encourage les citadins à prendre leur vélo plutôt que leurs voitures on retrouve parfois les mêmes problèmes. D'où cette mesure prise par les autorités, interdire le téléphone portable à vélo. 

Au Malawi, tout petit pays africain qui vient d'autoriser l'installation d'une statue pour le Mahatma Gandhi à Blantyre, la capitale économique du pays... et où se de roule ce weekend le plus grand évènement culturel de l'année: le festival Lake of Stars  

Le reportage... Etienne Monin nous emmène ce soir à Gaza

Le premier ministre israélien et le président Palestiniens doivent s’exprimer devant l’assemblée des Nations-Unies à New York. Dans un contexte et grande tensions et de blocage total des discutions de paix. Ce sera aussi l’occasion de tenter de sauver l’agence de L’Onu pour les réfugiés Palestiniens. L’UNRWA qui gère des millions de réfugiés palestiniens menace de fermer à la mi-octobre après le retrait financier des Etats-Unis. Cette situation est particulièrement sensible à Gaza où la situation économique et politique s’aggrave de jour en jour. Le désespoir est en train de faire son nid. Et on voit s’installer un mouvement d’émigration, notamment vers la Turquie. 

Le rendez-vous avec l'Europe du jeudi... Quentin Dickinson à Bruxelles

PROGRAMMATION MUSICALE 

L.A. SALAMI Jean is gone 

SONNY & CHER I got you babe

Les invités
Programmation musicale
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.