Un Népal dévasté

Trois jours après la catastrophe sismique de magnitude 7,8 qui a dévasté le Népal samedi, le bilan provisoire fait état de plus de 4 300 victimes. Le premier ministre népalais, Sushil Koirala, redoutait aujourd'hui la mort de 10 000 personnes.

Ce séisme est, pour le pays, le plus puissant connu depuis 1934.

Du village de Langtang presque entièrement enseveli sous la glace à la capitale népalaise de Katmandou, les habitants tentent de fuir ce territoire ravagé, qui manque encore cruellement de secours.

Lorsqu'ils ne peuvent pas partir, les habitants se concentrent sous des tentes de fortunes posées sur un sol qui ne cesse toujours pas de trembler et allourdi le nombre de victimes...

Le pays attend encore plus d'aides de la communauté nternationale qui tardent à arriver, dont un appel de fonds des Nations unies doit notamment être lancé dans les prochains jours.

Un jour dans le monde reçoit pour évoquer cette situation chaotiqueRony Brauman , ancien président de médecin sans frontières.

Le reportage de Frédéric Carbonne à Baltimore

Un état d’urgence a été déclaré dans l’Etat du Maryland après les émeutes qui ont suivies les obsèques de Freddie Gray. Le jeune homme de 25 ans est décédé dimanche 19 Avril à la suite d'une fracture des vertèbres cervicales lors d'une arrestation une semaine plus tôt. Ces traumas n'ont pas été pris en charge par les services médicaux; il est mort la moelle épinière sectionnée à 80 % au niveau du cou, selon l'avocat de sa famille.

Hier, après l'inhumation de Freddie Gray qui a réuni 2.500 personnes, de graves émeutes ont éclatées dans la ville de Baltimore; 27 manifestants on été arrêtés et au moins 15 policiers blessés.

Manifestation pour  Freddie Gray
Manifestation pour Freddie Gray ©

A partir de ce soir, un couvre-feu nocturne sera mit en place à Baltimore.

Reportage de Frédéric Carbonne qui est sur place.

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.