Le diplomate et politicien algérien, Lakhdar Brahimi , est en ce moment à Paris. Il a reçu, hier soir, le titre de Docteur Honoris Causa de l'Institut d'études politiques de Paris, pour sa carrière dans les relations internationales et les postes de responsabilité qu'il a occupés. Soit l'occasion de le rencontrer pour qu'il nous livre son regard sur les relations internationales actuelles, et plus particulièrement son analyse sur la question syrienne.

En effet, d'août 2012 jusqu'en mai 2014 , il était médiateur de l'ONU et de la Ligue arabe en Syrie . Le 13 mai 2014, il démissionne de son poste mlagré ses efforts pour dénouer le conflit en Syrie. Il s'était fait connaître en 1989 en contribuant à l'accord de Taef qui mettait fin à 15 ans de guerre civile au Liban. Envoyé spécial de l'ONU dans différents points chauds de la planète, il a notamment dirigé la mission onusienne en Afrique du Sud pendant les élections de 1994 qui ont amené Nelson Mandela au pouvoir.

Demain, vendredi 29 janvier , doivent débuter les négociations de paix pour la Syrie à Genève . Elles étaient initialement prévues le 25 janvier, mais le Haut comité des négociations (HCN) , instance qui représente les principaux groupes politiques et armés de l'opposition syrienne, n'a toujours pas annoncé s'il acceptait de participer aux pourparlers de paix, alors que le régime du président Bachar Al-Assad a déjà confirmé sa venue à Genève. L’émissaire spécial des Nations unies pour la Syrie, Staffan de Mistura , aura pourtant tout tenté pour réunir les acteurs de la crise syrienne, dès vendredi 29 janvier à Genève, pour des négociations sur le règlement politique du conflit qui a fait plus de 260 000 morts en cinq ans.

Lakhdar Brahimi , ancien secrétaire général adjoint de l'ONU, est donc l'invité de Nicolas Demorand . Il viendra nous livrer son analyse sur le conflit syrien, sur le contexte actuel des relations internationales, ainsi que sur l'état général de l'ONU.

lakhdar brahimi décrit une situation syrienne "de plus en plus compliquée"
lakhdar brahimi décrit une situation syrienne "de plus en plus compliquée" © reuters

Les invités

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.