Les tensions entre Israël et la Palestine n'ont cessé de s'intensifier depuis le début des fêtes religieuses juives et musulmanes du mois de septembre. Les craintes d'une troisième Intifada (après celles de 1987 et 2000) se confirment et ont laissé place à la "guerre des couteaux " qui, depuis le 1er octobre, a fait 57 morts côté palestinien et 9 morts côté israélien , selon l'AFP.

Le 14 octobre, Dominique Moïsi , était l'invité d'Un jour dans le monde . Il a dit à notre micro: "Et si c'était une fausse bonne idée d'avoir créé l'Etat d'Israël dès le départ". Aujourd'hui, Elie Barnavi , historien et diplomate israélien, est l'invité de Nicolas Demorand . Il vient nous livrer, à son tour, son analyse du conflit israélo-palestinien. Il revient également sur les déclarations du Premier ministre isréalien, Benjamin Netanyahou , qui ont déclenché une véritable polémique et la colère des historiens spécialistes de la Shoah.

Dans un discours prononcé devant le 37ème congrès sioniste, il a affirmé que c'est le mufti de Jérusalem, Haj Amin al-Husseini , qui aurait suggéré, en 1941, à Hitler d'exterminer les Juifs d'Europe. Déclaration qui vraisemblablement ne va pas apaiser les tensions déjà vives entre Israël et la Palestine. En réaction, Elie Barnavi a publié une tribune sur le site de la chaîne israélienne i24 pour dénoncer ces propos. Par ailleurs, en novembre 2014, il appelait également, dans une lettre co-signée par 660 figures publiques israéliennes, les parlementaires européens à reconnaître immédiatement l'Etat palestinien.

Un checkpoint israélien à Jérusalem
Un checkpoint israélien à Jérusalem © Reuters / Ronen Zvulun

Les liens

Tribune d'Elie Barnavi publiée sur le site de la chaîne israélienne i24

Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.