Mickaël Thébault reçoit Christophe Deloire, secrétaire général de Reporters sans Frontières, pour faire le bilan annuel des journalistes tués dans l'exercice de leur métier.

Le 15 décembre dernier , Reporters sans frontières a publié son rapport annuel des journalistes détenus, otages ou portés disparus dans le monde .

Au total, le rapport a comptabilisé 153 journalistes professionnels , 161 journalistes-citoyens et 14 collaborateurs des médias détenus dans le cadre de l'exercice de leur métier à travers le monde . Par rapport à 2014, leur nombre semble bien avoir baissé. Accusés de détenir les plus grandes prisons du monde, cinq pays prennent la tête du classement des journalistes détenus, otages et disparus. Il s'agit de la Chine (23 cas), l'Égypte (22 cas), l'Iran (18 cas), l'Érythrée (15 cas) et la Turquie (9 cas).

Par ailleurs, l'on compte 54 journalistes actuellement pris en otage à travers le monde, contre 40 l'an dernier . Il s'agit d'une hausse préoccupante de 35% en un an . La plupart des journalistes disparus, soit 88%, sont signalés dans les zones en conflit. 75% des confrères disparus sont des journalistes locaux. C'est la région Moyen-Orient-Afrique du Nord qui totalise le plus grand nombre de disparition des journalistes.

Pour commenter ce bilan très mitigé, Christophe Deloire , secrétaire général de RSF, est l'invité de Mickaël Thébault .

Reporters sans frontières
Reporters sans frontières © / RSF

Avec des reportages

- les élections en République centrafricaine - par Antoine Giniaux

Retour sur l'année 2015 et les perspectives pour 2016

- au Liban, en Syrie, en Irak... - par Omar Ouahmane.

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.