Premier bilan de la politique du président argentin, Mauricio Macri

Son élection est une première en Argentine , après douze années de politique de gauche des Kirchner (de Nestor puis de sa femme Cristina), c'est l'ancien maire de Buenos Aires , lelibéral de centre droit , Mauricio Macri qui est à la tête du pays. Son slogan de campagne "changeons" donnait déjà le ton et Mauricio Macri promet l'ouverture d'une nouvelle ère économique et la fin du protectionnisme économique en Argentine.

Le nouveau président de 56 ans, ancien maire de Buenos Aires dirige la troisième économie d'Amérique Latine après que celle-ci ait connu une profonde crise économique et sociale en 2001 . Depuis son arrivée au pouvoir, Mauricio Macri a entamé plusieurs réformes qui ne font pas l'unanimité. Il a trouvé un accord de principe avec les "fonds vautours" afin derecouvrer la créance du pays et a entamé unevague de réduction du personnel de la fonction publique provoquant le mécontentement des argentins. Des mesures qui changent de la politique peroniste de ces dernières années.

Mauricio Macri a rencontré ces derniers jours le président François Hollande ainsi que le Pape François et a dû faire face vendredi dernier à la première grève nationale depuis son élection.

Pour parler de la politique du nouveau président argentin Mauricio Macri , trois mois après son élection, Nicolas Demorand reçoit Sébastien Velut , (géographe, professeur à l'université Paris 3, directeur de l'Institut des hautes études de l'Amérique latine (IHEAL) et du Centre de recherche et de documentation des Amériques (CREDA)).

Mauricio Macri, candidat de l'opposition de droite en Argentine
Mauricio Macri, candidat de l'opposition de droite en Argentine © Reuters / Marcos Brindicci
Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.