Pour cette dernière de la saison, on a demandé à un certain nombre de nos invités de ces dernières années de choisir un morceau de musique en relation avec leur champ de compétence

La playlist des invités de Nicolas Demorand
La playlist des invités de Nicolas Demorand © Getty / Matthew Roharik

Ce soir, pour cette dernière de la saison, Nicolas Demorand a demandé à un certain nombre de ses invités de ces dernières années de choisir un morceau de musique en relation avec leur champ de compétence intellectuel. Dans un genre très différent de celui de Djubaka, le programmateur musical d'Un jour dans le monde, une playlist éclectique et souvent inattendue !

L'ancien Président du Conseil italien, Enrico Letta débute le bal avec : « Wind Of Change » de groupe Scorpions, morceau créé à l’occasion de la chute du Mur de Berlin.

Janette Habel, politologue, spécialiste de l'Amérique latine a choisi Paco Ibanez Concert 'live' au théâtre Opéra de Buenos Aires (Argentine) de 1971. Texte du grand poète cubain Nicolas Guillen "Soldadito Boliviano".

Le journaliste Sylvain Cypel, spécialiste des Etats-Unis: “My land is my land” du grand chanteur folk Pete Segger.

Bassma Kodmani, directrice de l'Arab Reform Initiative et membre de la délégation de l'opposition syrienne pour les négociations de paix a choisi Julien Jalâl Eddine Weiss, un des plus grands musiciens arabes d’aujourd’hui "Les Croisades sous le regard de l’Orient" (Harmonia Mundi).

Dominique Moïsi, conseiller spécial de l’Institut Montaigne, professeur au King’s College de Londres : « le lever du jour » Maurice Ravel in Ballet de Daphnis et Chloé.

Sylvie Laurent, américaniste, chercheur à Harvard : « Alright » Kendrick Lamar, l’hymne entonné aux Etats-Unis dans toutes les manifestations de noirs américains contre les violences policières

Denis MacShane, ancien ministre britannique des affaires européennes : “Wir sind die Moorsoldaten”, la chanson des prisonniers politiques allemands des années 1930 qui représente pour lui le triomphe de l’extrémisme nationaliste qui a si pesé sur l’Europe jusqu’à nos jours

Bertrand Badie, spécialiste des relations internationales, professeur à Sciences Po : « Lady », de Féla Kuti

Marie Mendras, chercheuse au CNRS et professeur à Sciences Po, spécialiste de la Russie à choisi, le clavecin bien tempéré de Bach, Prélude III, en ut et dièse majeur. Interprété par Sviatoslav Richter

Le Commissaire européen, Pierre Moscovici : La danse de Zorba le Grec extrait du film un film gréco-anglo-américain de Michael Cacoyannis, sorti en 1964

La journaliste grecque Thomaïs Papaioannou : « Soleil de la justice », d’après un poème du Prix Nobel de Littérature 1979 : Odysseas Elytis, musique Composée par Mikis Théodorakis (immense compositeur grec et grande figure politique du 20ème siècle) et chanté par Grigoris Bithikotsis (la plus grande voix grecque du 20ème siècle)

L'économiste Eric Heyer nous parle d'écologie avec « Beds are burning » de Midnight Oil

Et note éditorialiste Anthony Bellanger : Yma Sumac " Gopher Mambo" (Capitol Records 1954)

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.