Le Brexit, c'est demain. Le Parlement Européen a ratifié l'accord de sortie, et à 23 heures, le Royaume-Uni quittera l'Union Européenne pour entrer dans une période de « transition ». Et maintenant ? Analyse avec le chercheur Sylvain Kahn, et les reportages outre-Manche de Marie-Pierre Vérot et Antoine Giniaux

Brexit J-1 : quelles conséquences en Europe ?
Brexit J-1 : quelles conséquences en Europe ? © AFP / TOLGA AKMEN

C'est un événement sans précédent dans l'histoire de l'Union Européenne. Elle se sépare, non sans douleur, de l'un de ses membres, et pas des moindres : le Royaume-Uni, près de quatre ans après le référendum sur le Brexit organisé sur une proposition du Premier Ministre, David Cameron. 

Le pays rentrera, à partir de demain, dans une phase de transition et de négociation, notamment sur la question des accords économiques et commerciaux. Une tâche qui incombera au très critiqué Prime Minister actuel, Boris Johnson.

Avec nous pour en parler

Sylvain Kahn est historien et géographe, professeur à Sciences Po, spécialiste des questions européennes. En 2018, il a reçu le prix de l’Initiative européenne et le prix du livre « Mieux comprendre l’Europe ». Il est l'auteur, avec Jacques Lévy, de l'ouvrage Le Pays des Européens (Odile Jacob, 2019).

Les reportages en Grande-Bretagne d'Antoine Giniaux et Marie-Pierre Vérot

  • C'est à Doncaster, dans un des fiefs pro-Brexit, que Marie-Pierre Vérot s'est rendue.

Dans cette terre du Yorkshire, à près de trois-cent kilomètres de Londres, 69% de la population a dit « oui » à la sortie de l'Union Européenne. Quatre ans après, ses habitants restent farouchement pro-Brexit. 

Cette ville est toujours très marquée par la crise minière des années 1970, malgré l'arrivée d'entreprises du tertiaire dans la région, qui ont apporté des emplois précaire sans réussir à redynamiser l'économie. 

C'est toute cette frustration et l'espoir d'un changement qui ont mené à ce score exceptionnellement élevé en faveur du Brexit. Mais malgré cela, la confiance en Boris Johnson n'est pas entière à Doncaster...

  • Antoine Giniaux nous emmène auprès de l'équipe de Frenchclick, un supermarché en ligne qui importe a Londres des produits français. 

Les règles commerciales vont changer, au Royaume-Uni, à partir de 2020, mais pour l'instant, on ne sait pas dans quel sens. Le ministre de l’économie Savid Javid explique que Londres ne restera pas aligné sur les directives européennes. Il y aura donc sans doute des contrôles douaniers, qui pourraient mettre en péril des centaines d’entreprises...

Frenchclick est l'une d'entre elles. Elle distribue saucissons, foie gras ou produits d'entretiens tout juste livrés de France via un supermarché en ligne destiné aux Britanniques. Avec les taxes prévues sur les denrées françaises, l'entreprise devra augmenter ses prix, ce qui représente une perte de chiffre d'affaire annoncée, et un risque pour ses 14 employés...

Programmation musicale

Oasis - Whatever

Celeste - Strange

Les invités
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.