Veille d'un accord avec Téhéran

Le 31 Mars, le Groupe P5+1 (Etats-Unis, Chine, Russie, France, Royaume-Uni, Allemagne) et Téhéran, doivent trouver un accord politique dit préliminaire, afin de réglementer et négocier le programme nucléaire de l'Iran.

Aujourd'hui, l'Iran dispose de près de 19.000 centrifugeuses (machines permettant d'enrichir l'uranium), dont la moitié sont en activité. L'enjeu majeur de ces négociations est de s'assurer que l'Iran ne se dotera pas de la bombe atomique. Le nucléaire militaire en Iran, instrument d'hégémonie et de fierté nationale, mais aussi régionale, pourrait inciter d'autres pays de la région à se lancer dans la course à l'atome...Un Jour Dans Le Monde reçoitBernard Hourcade , directeur de recherche au CNRS et spécialiste de l'Iran, pour évoquer les enjeux de cet accord, et les risques de cascade nucléaire au Moyen-Orient.

Les diplomates réunis pour les négociations autour du nucléaire iranien, à Lausanne, en Suisse, le 30 mars 2015.
Les diplomates réunis pour les négociations autour du nucléaire iranien, à Lausanne, en Suisse, le 30 mars 2015. © ZHANG MIAO/LANDOV/MAXPPP

NEWS, Angélique Kourounis

Suite à un dialogue avec ses créanciers, le gouvernement grec évoque une privatisation du port du Pirée. Contrairement à ce qui avait été annoncé par le premier ministre Aléxis Tsìpras.

Reportage de Caroline Vick en Uruguay, correspondante à Montevideo

Depuis 1974, ce petit pays d’Amérique du Sud, autorise ses habitants à fumer du cannabis dans la rue.

40 ans après, l’Uruguay fait un pas de plus. Toute personne résidant en Uruguay, qu’elle soit uruguayenne ou non, a le droit de cultiver sa marihuana , chez lui ou dans des clubs de membres.

Tout est bien entendu très contrôlé, par un institut public de régulation. Le nombre de plantes à cultiver, la quantité à consommer… Il existe des règles précises à respecter.

La chronique WEB de Fréderic Carbonne

  • Un journaliste du New York Times tombe amoureux de Téhéran

  • Une maison blanche 2.0 : being connected with american people.

  • Un site de campagne à suivre : Larry J.Sabato, politologue en Virginie.

Les invités

Les références

L'équipe

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.