L'Union européenne a fait un pas dans sa politique migratoire en établissant le 29 juin dernier, une nouvelle Agence de l'Union européenne pour l'asile. Disposant de davantage de prérogatives, cette Agence sera chargée de clarifier les différents régimes d’asile entre ces États.

Une nouvelle agence de l’Union Européenne pour l’asile
Une nouvelle agence de l’Union Européenne pour l’asile © AFP / JOEL SAGET

L'ONG espagnole Caminando Fronteras a comptabilisé cette semaine dans un rapport près 2 087 migrants morts en mer, en tentant de rejoindre l'Espagne en 2021. 

Un chiffre important, 5 fois plus important que le total de l'an passé, pouvant expliciter combien la crise migratoire prend une nouvelle ampleur.  Afin de tenir compte de cette réalité, l'Union européenne a bien été forcée d'approfondir sa politique d'accueil des migrants, notamment en créant une nouvelle agence : l'Agence européenne pour l'Asile. 

Si cette agence ne pourra répondre à toutes les urgences, elle aura la tâche d'harmoniser les diverses actions étatiques, afin d'espérer pouvoir sortir de cette nouvelle crise au mieux. 

Avec nous pour en parler

François Gemenne, chercheur à l’université de Liège, enseignant à Sciences-Po, spécialiste des flux migratoires et auteur de On a tous un ami noir. Pour en finir avec les polémiques stériles sur les migrations (Fayard, 2020).

Le Bruit du monde est en Irak où le travail infantile n'a cessé de croître depuis plusieurs décennies

En 2020, 160 millions d'enfants ont du travailler, soit 8,4 millions de plus qu’en 2016.  En cause, la pandémie de Covid19 ainsi que l'augmentation de la pauvreté mondiale, ayant conduit un grand nombre d'enfants dans les rues.  A Bagdad en Irak, les enfants travaillent pour aider leurs parents, mais sont utilisés parfois aussi par des réseaux mafieux, faisant ainsi des dégâts considérables parmi cette population infantile. 

Un reportage signé Lucile Wassermann.

Egalement au programme de cette émission

Sous les radars, par Mariam El Kurdi

L'Amérique d'après Trump, par Loïg Loury, dépeignant une Amérique divisée entre les partisans et les opposants au vaccin, menés en tête de file par Trump et les Républicains, osant sans honte les comparaisons les plus grotesques. 

Le monde d'après, l'édito de Jean-Marc Four 

Programmation musicale

PRINCE,  Born 2 die

DIANA KRALL, Temptation 

Les invités
  • François Gemennechercheur au FNRS à l'Université de Liège, enseignant à Sciences Po et à la Sorbonne, et membre du GIEC
Programmation musicale
L'équipe