La crise sanitaire a bouleversé les circuits d’approvisionnement mondiaux, la demande liée à la reprise économique a bondi, provoquant des pénuries de certains produits. Les secteurs de production craignent une hausse de la demande pour Noël.

Pénuries : est-ce qu’on doit s’inquiéter ?
Pénuries : est-ce qu’on doit s’inquiéter ? © Getty / David Buzzard - media-centre.ca

La crise sanitaire a bouleversé la production de certains produits, provoquant des pénuries. Entre autre, la pénurie de semi-conducteurs, des puces électroniques, a causé une baisse de la production de voitures, smartphones et autres produits électroniques. La production automobile européenne s’est écroulée et l’entreprise Apple a dû réduire la production de son nouveau modèle de smartphone, l’Iphone 13. Cette pénurie touche également la production de vêtement de la fast-fashion, d’équipements sportifs, d’étagères Ikea ou de matériaux de construction. Ainsi, des secteurs divers sont impactés et des pénuries d’autres objets sont à prévoir. Dans le secteur de la chaussure, 30 à 40% de produits manquent. Selon Richard Sibour, directeur financier de Chaussea, il risque d’y avoir une pénurie de chaussures sur le mois de novembre, ce qui fait craindre une inflation des prix et des pénuries pour Noël, à un moment de forte demande. 

Quelles sont les causes de ce phénomène ? Les facteurs sont multiples et s’additionnent. Avec, comme au Vietnam, des confinements qui entrainent une paralysie de la production, le manque de main d’œuvre dans les réseaux de logistique, un engorgement des ports lié à la reprise économique, les délais de livraisons qui augmentent, et l’augmentation du prix du transport multiplié par dix, c’est tout le secteur de production qui est bouleversé. 

De plus, le recul de la croissance économique chinoise, premier pays exportateur du monde, induit des effets négatifs pour les pays exportateurs, notamment européens, et les producteurs de matières premières. La pénurie des produits en provenance de Chine risque d’être exacerbée. Le Fond Monétaire International a abaissé les prévisions de croissance de la Chine, des États-Unis, de l'Allemagne ou encore du Royaume-Uni. Doit-on s’inquiéter des pénuries ? Le phénomène des pénuries va-t-il se renforcer ? 

On en parle avec Philippe Chalmin, économiste.  

Le bruit du monde ce soir est au Japon 

C’est un bien étrange procès qui s’est ouvert la semaine passée au tribunal de Tokyo, celui d’un dictateur au pouvoir. Seulement une quarantaine de personnes étaient autorisées à entrer dans la salle d’audience.

Et le reste, c’est Karyn Nishimura qui vous raconte. 

Également au programme de cette émission   

  • Sous les radars avec Sébastien Laugénie.                       
  • Pas son genre dans le monde avec Giulia Foïs.  
  • Le monde d'après avec Claude Guibal.

La tournée africaine d'Erdogan.

Programmation Musicale        

Piers FACCINI : Firefly

Norah JONES : Come away with me

Programmation musicale
L'équipe