Drapeau français
Drapeau français © CC0 Public Domain

Depuis les attentats meurtriers du vendredi 13 novembre, les Français se raccrochent aux symboles républicains . De la Marseillaise scandée dans les écoles et dans les stades, aux drapeaux tricolores affichés sur Facebook et les bâtiments officiels, à la devise « liberté, égalité, fraternité », ces emblèmes font figure de valeur refuge et répondent à un besoin d’unité nationale .

Les réseaux sociaux Facebook ou Twitter ont également joué un grand rôle. Via les mots-clés #PorteOuverte, #RechercheParis ou encore le filtre drapeau tricolore, les gens se sont réunis autour de valeurs communes. Certains vont même jusqu’à se faire tatouer une tour Eiffel pour ne pas oublier.

Pourquoi les ventes de drapeaux s’envolent-elles ? Est-ce un moyen de réaffirmer sonattachement au modèle républicain ? Pourquoi les symboles républicains, habituellement utilisés par la droite, dépassent-ils aujourd’hui le clivage droite-gauche ? L’histoire de la Marseillaise, du drapeau français, permet-elle d’éclairer l’actualité de ces derniers jours ?

Avec Bernard Richard , Historien.

Auteur de l’ouvrage « Les emblèmes de la République » aux éditions CNRS.

Et Arnaud Mercier , Professeur à l’IFP, université panthéon Assas. Spécialiste de communication politique.

Reportage de Baptiste Etchegaray

Usine de fabrication de drapeaux
Usine de fabrication de drapeaux © Baptiste Etchegaray

Des drapeaux fabriqués à gogo pour "pavoiser", des tatouages commémoratifs encrés sur des peaux blessées, un street artist (Combo) qui colle la nuit tombée des affiches Paris Encore Debout sur les murs de la capitale... Les symboles en hommage au 13 novembre se multiplient.

Street artist Combo
Street artist Combo © Baptiste Etchegaray
Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.