Rentrée 2014 : vingt classes de maternelles et primaires en Seine-Saint-Denis se retrouvent sans instituteur.

Pour faire face et remédier à la pénurie d’enseignants, aux classes surchargées et au manque de moyens, la ministre de l’Éducation Nationale a annoncé en novembre 2014 la mise en place d’un plan triennal au profit des écoles de Seine-Saint-Denis, département particulièrement concerné par les difficultés sociales et scolaires.

Dans le contexte de « L’après-Charlie », les nouveaux cours d’éducation morale et laïque se mettent en place. Comment sont-ils perçus ? Comment se prépare-t-on à une rentrée dans une classe difficile ? Combien d’élèves se retrouveront sans classe ? Comment répondre au mieux au principe d’égalité républicaine dans un département qui manque autant de moyens ?

Avec Rodrigo Arenas, Président de la FCPE 93 et Jules Siran, Professeur d’histoire géographie agrégé, au collège République à Bobigny, en Seine-saint Denis.

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.