Etudants français en médecine à Cluj-
Etudants français en médecine à Cluj- © Radio France / Solenne Le Hen

La première année s'achève avec 80% de taux d'échec, la formation médicale est clivée socialement, le recrutement est peu diversifié, il y a des déserts médicaux et le fameux numerus clausus est intenable. De plus, une étude récente publiée par la Drees confirme la surreprésentation des classes favorisées.

Les doyens de faculté de médecine se sont réunis en décembre dernier et ont élaboré des propositions qui visent à réformer les études de médecine. Une préparation unique en France a été lancée en 2012 par l'université Paris-XIII à Bobigny. C'est une année préparatoire aux études de santé qui accueille les bacheliers du département désireux de passer le concours de la Paces, la première année d'étude de médecine. Elle permet aux étudiants de s'initier à la diversité des études de médecine.

avec le Professeur Jean-Luc Dumas, doyen de la faculté de médecine de Bobigny en Seine Saint-Denis

et Sébastien Foucher, président de l'ANEMF (Association nationale des étudiants en médecine de France)

Reportage : Véronique Julia

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.