Grand-père à vélo
Grand-père à vélo © corbis / © Steve Prezant/Corbis

Venue des Etats-Unis, cette nouvelle vague éducative commence à s’imposer en France. Ce courant s’inscrit dans un mouvement plus large : la psychologie positive, qui s’intéresse à e qui favorise notre bien-être plutôt qu’aux motifs de nos souffrances.

Beaucoup de jeunes parents sont en quête d’un nouveau mode d’éducation, en préférant mettre l’accent sur ce que l’enfant fait de bien. Des études scientifiques ont d’ailleurs montré que des attitudes positives bienveillantes permettaient au cerveau de l’enfant de bien se développer.

Mais cette éducation positive ne serait-elle pas un peu laxiste ?

Dans une société qui prône l’épanouissement de l’enfant, les parents se sentent de moins en moins légitimes à poser des limites. Faut-il aller toujours dans le sens de l’enfant ?

L’enfant comprend-t-il le non ? Comment trouver le juste milieu entre autorité et complicité ? Comment réagir à la phase d’opposition de l’enfant ? Comment éduquer sans hausser le ton, est-on certain que c’est idéal pour l’enfant ?

Avec Isabelle Filliozat, Psychothérapeute, Auteur de « J’ai tout essayé » aux éditions Marabout.

Et Stéphane Clerget, Pédopsychiatre, Praticien dans le service de psychiatrie enfantine à l’hôpital de Cergy-Pontoise.

Auteur de « Parents, osez-vous faire obéir ! » chez Albin Michel

Et de « 100 réponses aux questions d’un jeune papa » qui vient de sortir chez Marabout

French Touch :

Bruno Duvic vous conseille vivement la lecture du livre "Le Grand Echiquier de Jacques Chancel" aux Editions du sous-sol

www.revuefeuilleton.com

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.