Policier
Policier © CC0 Public Domain

Le premier "baromètre social" donnant une image précise du moral des 140 000 fonctionnaires de police a été publié en mars dernier par la Direction des ressources et des compétences de la police nationale (DRCPN).

Cette vaste étude confirme le "malaise " ressenti par nombre d'entre eux.

Elle traduit également les différentes causes avancées par les syndicats de police : la politique du chiffre , le stress , les mauvaises conditions matérielles , l'interminable planVigipirate , des conditions de travail dégradées...

Début novembre, Bernard Cazeneuve dévoilera les premièrs résultats du plan d'action contre le suicide des policiers lancé en janvier dernier . En effet, on compte 55 suicides en 2014.

D'où vient le malaise des policiers et quelles en sont les causes ? Que propose le gouvernement pour soigner ces policiers ? Pourquoi leurs conditions de travail se sont aggravées depuis les attentats ? Est-ce que la politique du chiffre peut perdurer ? Pourquoi ont-ils manifesté dernièrement?

avec Alain Hamon, grand reporter spécialiste police-justice et auteur du livre "Le jour où j'ai mangé mon flingue; pourquoi policiers et gendarmes se suicident " Ed Hugo-Doc

Un reportage d'Emmanuel Leclère

Les « paroles de flics » sont de plus en plus dures ces dernières années après les révélations successives du nombre de suicides (une cinquantaine par an), parfois avec leurs armes de service.

Les attentats de janvier dernier et la fusillade de l’Île saint Denis récemment ont entraîné les plus importantes manifestations de policier(e)s depuis 20 ans…

Ce sont les policiers de commissariats qui se disent les plus écœurés par les conditions dans lesquelles ils exercent leur métier, les dangers qu’ils encourent par la fatigue accumulée, leurs armes souvent inadaptées avec lesquelles ils ne s’entraînent de toute façon pas assez. C’est surtout un profond sentiment d’être désormais des cibles, des proies trop faciles que l’on ne respecte pas ou plus dans des « zones d’insécurités prioritaires » et pas seulement en banlieue.

Emmanuel Leclère est allé à la rencontre de policiers, de " flics des stups" , de délégués départementaux, à Troyes, à Trappes et dans un commissariat d'Ile de France.

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.