Migrants maison
Migrants maison ©

Face à l'afflux de réfugiés, de plus en plus de français se demandent comment apporter de l'aide à ces personnes démunies. De nombreuses associations proposent déjà des dons de vêtements, de nourriture, un accompagnement dans les démarches administratives. Mais de nouvelles initiatives voient le jour pour loger les réfugiés. Pour permettre aux bonnes volontés d’offrir leur hospitalité pendant un mois, un trimestre ou un an, une nouvelle initiative baptisée Calm (Comme à la maison) propose de mettre en relation migrants et bénévoles, une initiative inspirée de l’économie du partage. Comment proposer son aide aux réfugiés? A qui s'adresser? Tout le monde peut-il accueillir un réfugié chez lui? Quelles sont les limites à cet accueil?

Avec Pierre Henry , directeur général de France Terre d'Asile, Nathanaël Molle, co directeur de l'association Singa qui a mis en place un dispositif qui permet la mise en relation entre des réfugiés mal logés ou sans domicile fixe et des particuliers, une femme qui accueille un jeune réfugié syrien chez elle depuis 2 mois et la maire de Romans sur Isère, Marie-Hélène Thoraval , qui ne souhaite pas accueillir de réfugiés parce que cela "déstabiliserait sa ville".

Pour participer :

01 56 40 14 14

« J’accueille un réfugié chez moi » : Un reportage de Raphaëlle Mantoux

Direction Toulon dans l’appartement de Britta la retraitée : Elle y accueille Emmanuel qui est arrivé du Nigéria en novembre dernier. C’est par l’intermédiaire de l’association « Welcome » qu’ils ont pu entrer en contact. Emmanuel a fui Boko Haram et espère une réponse positive pour sa demande d’asile en France. En attendant, Britta lui offre une chambre et lui fait partager son quotidien pour quelques semaines. Ensuite, Emmanuel ira dans une autre famille du réseau « Welcome ». Comment se déroule l’accueil d’un réfugié chez un particulier ?

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.