Le Masque et la Plume a 60 ans .

Le masque a 60 ans
Le masque a 60 ans © Radio France / Christophe Abramowitz

Chaque dimanche soir,600 000 auditeurs se recueillent religieusement derrière leur poste de radio pour écouter leurs critiques préférés débattre de cinéma, théâtre et littérature . Auditeurs occasionnels ou passionnés, ils ont tous le sentiment de faire partie d'un club, d'une grande famille . Le Masque, on l'écoute en dinant, en repassant, au volant, en retour de week-end. On s'énerve, on s'émeut, on rit aussi, beaucoup. Mais qui sont ces auditeurs ? Que viennent-ils chercher au Masque? Qu'est ce que ces critiques leur apportent-ils de plus? Qu'est ce qui explique la longévité de cette tribune de critiques ?

Le reportage d'Anne-Cécile Perrin

Pascal Eynard et sa famille
Pascal Eynard et sa famille © Anne-Cécile Perrin / Anne-Cécile Perrin

Tous les 15 jours, les habitués du Masque et la Plume se retrouvent au studio Charles Trénet de la maison de la radio pour écouter et assister à l'enregistrement de leur émission favorite. Danièle et Bernard en font partie. Ils viennent ici depuis 40 ans et forment avec les autres auditeurs un petit club. Le Masque, c'est leur "petite drogue"!

Et puis il y a Pascal Eynard de Bourg les Valence. Une figure mythique qui écrit au Masque tous les 15 jours depuis une vingtaine d'années. Rencontre en famille autour du poste de radio un dimanche soir.

Le Masque et la Plume/Studio Charles Trenet
Le Masque et la Plume/Studio Charles Trenet © Anne-Cécile Perrin / Anne-Cécile Perrin
Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.