Seringue
Seringue © CC0 Public Domain

Dans le cadre de l'examen du projet de loi Santé, les députés ont adopté «l'expérimentation des salles de consommation de drogue à moindre risque ».

Les salles de shoot ont été vivement critiquées par l'opposition, qui dénonce un « désastre sanitaire à venir ».

Au contraire, pour la ministre de la Santé, Marisol Touraine, il s’agit de « refuser de fermer les yeux sur les situations dramatiques de certains toxicomanes ».

Trois villes, Paris, Strasbourg et Bordeaux, se sont portées candidates pour participer à cette expérimentation, qui devrait commencer en 2016. Le principe de ces salles est d'avoir un meilleur suivi de la santé des personnes toxicomanes . Elles existent d’ailleurs déjà en Suisse, en Espagne, en Hollande ou encore au Canada.

Qu’est-ce qu’une salle de shoot ? Quel est le personnel de santé qui va accueillir les personnes toxicomanes ? D’où vient l’initiative ? Que se passe-t-il dans une salle de consommation supervisée ? Cela pourra-t-il permettre une réduction des risques , une porte d’entrée dans les soins ? Pourquoi certaines associations de quartier sont-elles sceptiques ? Les inquiétudes autour de la sécurité sont-elles légitimes ?

Avec Rémi Féraud , maire du 10e arrondissement de Paris et Philippe Goujon , maire du 15e arrondissement et député de Paris.

intervention téléphonique en direct de Roland Ries , maire PS de Strabourg à partir de 10h30

Un reportage de Lenora Krief

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.