Bureaux Google à Londres
Bureaux Google à Londres © / martinvarsavsky

Tables de ping-pong, salles de massage, cafétérias « lounge », tout est bon pour donner envie au salarié de venir travailler. De plus en plus de boites consultent leurs employés pour mieux connaître leurs désirs et leur faciliter le quotidien. Leur modèle : Google ou Microsoft. Leurs mots-clés : la transparence et le nomadisme. Mais de quoi s’agit-il précisément? L’immobilier est-il le nouvel outil des RH ? La productivité des salariés s’améliore-t-elle dans ces nouveaux espaces ? Les rapports hiérarchiques salariés/patron évoluent-ils ? Avec le télétravail et les horaires flexibles, comment couper entre la maison et le bureau ? Réel progrès ou risque de retour à une entreprise paternisante ?

Avec :

  • Elisabeth Pelegrin Genel, Architecte et psychologue. Elle publie en octobre prochain aux éditions Parenthèses « comment (se) sauver (de) l’open space ».
  • Thierry Troadec , Responsable design et management des espaces au sein du pôle Immobilier d’exploitation de Crédit Agricole Immobilier. Il est à l’origine du projet Evergreen à Montrouge.

De l'open-space au flex-office, reportage dans les bureaux de Sanofi :

En France, parmi les entreprises qui ont adopté un nouvelle organisation du travail : le groupe pharmaceutique Sanofi, dont une partie des bureaux est à Gentilly en banlieue parisienne. Les nouveaux locaux ont été inaugurés en juin dernier et accueillent 3000 salariés. Pas de bureau fixe, des salles de sport et de massage, Raphaëlle Mantoux a tendu son micro dans ces nouveaux espaces de travail.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.