Décharge sauvage
Décharge sauvage © CC0 Public Domain

Déversement de produits toxiques dans la nature , actes de destruction d’espèces protégées, dépôt illégal de déchets dans l’environnement, pollution maritime par hydrocarbures … La criminalité environnementale recouvre une réalité plurielle qui va du crime au délit. Elle représenterait près de 190 milliards d’euros par an , soit un marché juteux et peu risqué pour les trafiquants.

16 juristes internationaux ont travaillé pendant trois ans pour proposer des textes visant à sanctionner écocrimes et écocides. La garde des Sceaux a par la suite annoncé l’inscription de la notion de préjudice environnemental dans le code civil .

A-t-on remarqué une amélioration depuis cette inscription ? En quoi consiste la criminalité environnementale ? Quels secteurs sont touchés ? En quoi cela nous concerne au quotidien ? Les peines encourues sont-elles suffisantes et a-t-on les moyens de lutter ? La COP 21 va-t-elle faire changer les mentalités ?

Avec Laurent Neyret, Professeur de droit à l’université Versailles saint Quentin. Spécialiste du droit de l’environnement et du droit de la santé.

Auteur de l’ouvrage « Des écocrimes à l’écocide » aux éditions Bruylant

Un reportage de Julie Pietri

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.