Violences faites aux femmes
Violences faites aux femmes © corbis

Il existe encore des chiffres terribles et insupportables. En France,une femme meurt tous les deux jours et demi sous les coups de son compagnon et chaque jour, toujours en France, une femme sur dix vit dans la terreur au sein même de son foyer ... Et selon l'OMS, les femmes victimes de violences conjugales perdent 1 à 4 années de vie en bonne santé.

Comment les professionnels de santé peuvent aider ces femmes battues? Quel est le rôle des médecins dans le repérage des violences et dans l'accompagnement de ces femmes ? Pourquoi ne les repère-t-on pas assez ? Comment repérer également les enfants, témoins de scènes violentes ?

avec le docteur Gilles Lazimi, médecin généraliste au centre de santé de Romainville, militant contre les violences faites aux femmes et aux enfants, membre du Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes et maitre de conférence en médecine générale à la faculté Pierre et Marie Curie.

et Luc Frémiot , ancien procureur de la République de Douai, puis substitut général à la cour d’appel de Douai, il exerce aujourd’hui les fonctions d’avocat général près les cours d’assises du Nord et du Pas de Calais. Il est l'auteur de « Je vous laisse juges… » (ed. Michel Lafon)

et au téléphone, Valérie Boyer , députée-maire Les Républicains des Bouches-Du-Rhône, membre de la commission des affaires sociales. Elle a initié l'appel des 36 parlementaires pour appuyer la demande de grâce de Jacqueline Sauvage et voudrait inscrire dans la loi la "légitime défense différée" des femmes battues.

Les invités

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.