langues régionales
langues régionales ©

Il y aurait environ 75 langues régionales en France métropolitaine et d’Outre-mer.

Depuis près d’un quart de siècle, la charte européenne des langues régionales et minoritaires divise le pays. Adoptée par le conseil de l’Europe en 1992, elle a été signée par la France en 1999 mais n’est toujours pas ratifiée seize ans plus tard. François Hollande avait inscrit cette ratification dans son programme présidentiel, mais, après un avis défavorable du Conseil d’Etat en juillet dernier, le Sénat vient de rejeter ce mardi le projet de loi de ratification.

Dans ce débat, deux camps s’affrontent : il y a ceux pour qui cette ratification nuirait au principe d’indivisibilité de la République et de l’unicité du peuple français ; tandis que les autres estiment au contraire qu’elle constituerait une reconnaissance explicite de la diversité.

Pourquoi valoriser les langues régionales aujourd’hui ? Menacent-elles l’unité nationale ? Ne s’agirait-il pas plutôt d’un patrimoine à préserver ? Combien de Français parlent vraiment ces langues ? Qu’en est-il de leur enseignement ?

Avec :

Yann Queffélec , écrivain, il publie cet automne Dictionnaire amoureux illustré de la Bretagne , éditions Plon et L’homme de ma vie , éditions Guérin

Alain Bentolila, professeur de linguistique à l’université Paris Descartes, notamment auteur de La langue française pour les nuls, First, Paris, 2012 (par téléphone)

et une intervention téléphonique de François Gros Disdier , Sénateur Les Républicains de la Moselle

Reportage de Clémence Fulleda :

Reportage dans les rues de Montpellier où 6 000 à 15 000 personnes ont défilé samedi 24 octobre pour la sauvegarde de la langue occitane, puis à Toulouse où les plaques des rues sont en français et en occitan.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.