Jean Michel, sa courge et son petit panier sous son bras
Jean Michel, sa courge et son petit panier sous son bras © Radio France

"J’ai l’audace de vous écrire. Je dois rester humble, honnête et vous dire que cette démarche m’est dictée par le passage à l’antenne de mon frère ainé qui vous a parlé d’herboristerie « dans les alpages ». Je suis un homme de silence mais, à mon tour j’ai envie de parler des bienfaits que peut apporter l’animal qui, a l’inverse des images de « têtu » qu’on lui prête jusqu’alors, peut être un vecteur intéressant dans l’accompagnement social. Je comprends mieux aujourd’hui pourquoi on l’élevait au statut de « ministre » dans les fermes tant il sait se mettre au service de la personne pour peu qu’on veuille lui « bien » parler, le considérer… Si j’étais votre invité, je vous parlerai d’ânes mais aussi de courges… extraordinaires… " Ce mail de Jean-Michel Yger n'est pas resté sans suite. Oui, notre invité nous a parlé d'ânes, de courges, de la nature à La Boussac en Bretagne et de la banlieue parisienne dans laquelle il a vécu et travaillé comme animateur pendant 25 ans. Son association "au clair de l'âne" est en lien. L'émission est à écouter pour découvrir un homme qui ne veut sans doute pas vivre avec des regrets, mais surtout créer des liens entre les animaux et les humains, et apprendre aux uns à respecter la terre, les autres le savent déjà ! et la chronique Ninto A. Paris de Giovanni Occhipinti et la réponse de Philippe Bertrand à la question de Jean Michel Yger : Le site de Carnets de Campagne

Les liens

Au Clair de l'Ane La Fléharderie La Boussac 35120 Mel: auclairdelane@free.fr Tel:02.99.80.07.23

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.