Stéphane Natkin
Stéphane Natkin © Radio France
_Bonjour, Je suis un auditeur régulier de France-Inter, et, tous les deux ou trois jours, quand je me lève tôt pour faire de la gym sur ma WII Fit, j'écoute un jour tout neuf. La variété des personnalités que vous invitez renouvelle cette expérience avec plaisir. J'aimerais participer à l'émission. J'ai 60 ans, je vis à Paris, un peu à Angoulème et un petit peu à Marseille. Je suis professeur au CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers) et dirige une école, l'ENJMIN liée au CNAM (en lien), ou l'on enseigne comment faire des jeux vidéo. Cela ressemble à une école de cinéma, mais pour le jeu. J'aimerais vous parler de mon métier d'enseignant chercheur, et surtout des rapports avec les étudiants. J'aimerais vous parler de mes rapports à l'art, car, informaticien, je suis arrivé aux jeux vidéo par le biais de l'art contemporain en dirigeant une galerie. Enfin j'aimerais vous parler de mes parents : mon père, juif polonais, philosophe de formation et photographe par nécessité. Et ma mère, fille d'une Anglaise et d'un Hollandais qui se sont rencontrés en France dans les années 30. Mon père s’est engagé volontaire dans la légion à la déclaration de guerre et après la démobilisation ils ont dû se cacher dans un village de Provence, sauvés par les habitants. Ils m’ont appris à aimer la France et dans ces temps où toutes les valeurs d’accueil sont remises en cause, je pense souvent à eux… Merci de votre attention… .._ La suite, Stéphane Natkin nous la raconte ce matin avec par exemple, un très beau livre de photos édité par son père qui nous permet de regarder Picasso, près d'un poële majestueux, photographié par Brassaï. Tout comme son père, Stéphane Natkin a édité des livres quand il tenait sa galerie d'art. L'objet choisi pour Un Jour Tout Neuf est un livre-coffret de gouaches de Sol LeWitt "Black gouaches". Nous avons bien sûr parlé des jeux vidéo qui peuvent abrutir, mais aussi être des engagements politiques. En ce moment, une exposition se tient au CNAM à Paris "Museogames- Une histoire à rejouer". Sa fille est une jeune chef opérateur dans le cinéma, son fils est ingénieur du son. Avec sa femme qui est dans la recherche acoustique, ils ont sans doute créé une école du regard et de l'écoute qui rejaillit dans les paroles de Stéphane Natkin ce matin, pour notre plus grand intérêt ! et **La chasse aux idées reçues** de [Daniel Fievet](http://sites.radiofrance.fr/franceinter/chro/la-chasse-aux-idees-recues/) ## Les liens [Ecole nationale du jeu et des medias interactifs numériques](http://www.enjmin.fr/) ENJMIN - 121 rue de Bordeaux - 16000 ANGOULEMERenseignements : 05 45 38 65 68 [Le Conservatoire National des Arts et Métiers](http://www.cnam.fr)
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.