Catherine STEPHANT
Catherine STEPHANT © Radio France

onjour, Cela fait quelques semaines que je rumine une douce colère et un vague sentiment de jalousie : Pourquoi les invités de votre émission "un jour tout neuf" sont ils si extraordinaires au sens premier du terme ? Tant pis je me lance. Comme beaucoup je serais curieuse, intéressée, ravie de participer à cette aventure. Mais voilà que dire qui sorte de l'ordinaire ? Rien si ce n'est le parcours banal d'une femme de 47 ans. Quatre enfants non plus justement quatre fils et depuis trois ans deux beaux fils entre vingt deux et neuf ans. Des études de géographie puis dix ans dans un service d'urbanisme d'une collectivité locale puis changement de profession afin de devenir professeur des écoles. Septembre 2009 : cancer du sein et parcours du combattant . En congé de longue maladie( expression affreuse) je passe mes nuits les écouteurs sur les oreilles et la radio branchée sur France Inter. J'apprends, je râle, ...mais il en reste toujours quelque chose. Puis je être une de "ces inconnus qui font notre société" ? Je n'en sais rien car pour le moment je suis la reine des gâteaux et la championne des paires de chaussettes à reconstituer au sein de cette re-famille. C'est incroyable comment chez nous les chaussettes semblent vivantes et avoir des envies de fugues; chaque machine rejette systématiquement son lot d'orphelines. Bon je le conçois pas matière à faire une émission ! Mais c'est aussi cela la VIE. Catherine Stéphant est arrivée avec deux de ses fils, ils ont grandi avec France Inter. On imagine cette belle femme entourée de ses 7 hommes ! Elle a une pêche incroyable, nous parle aussi bien des chaussettes qui ne font plus la pair dans une telle maisonnée, que du métier dans l'urbanisme qu'elle doit quitter poussée par ses employeurs (eh oui, une femme peut avoir des enfants et être en congé de maternité), que du métier qu'elle pratique aujourd'hui : professeur des écoles et maitre formateur en IUFM. Elle a choisi une photo qui marque une épreuve de sa vie, la radiographie du sein atteint d'un cancer. Depuis septembre 2009, elle s'est battue, elle est devenue la reine des gâteaux, elle boit à nouveau son thé qu'elle ne pouvait plus boire pendant la chimio (la théière sur la table du studio est l'objet qui marque sa nouvelle vie, précieuse). Avec Catherine Stéphant, on savoure sa voix, son sourire et son énergie, ce lever du jour sur France Inter. Elle nous donne envie d'être de l'autre coté du poste, posé par terre dans la maison qu'elle aménage à Chartres, au milieu des travaux et de sa grande famille pour garder un peu de son enthousiasme pour les choses de la vie... Elle nous recommande le livre et le blog (en lien), de Marie-Dominique Arrighi qui est décédée d'un cancer du sein, le livre de Claude Pujade Renaud "la danse océane" chez Actes Sud, et le livre de Saphia Azzédine "la Mecque Phuket" chez Léo Sheer. Et Ninto A. Paris de Giovanni Occhipinti

Les liens

Au Sein de la Mode: quand la haute couture aide à la lutte contre le cancer Aujourd'hui, Catherine Stéphant sera à un défilé de mode organisé par des étudiantes. Vente aux enchères en faveur du dépistage du cancer du sein.Le mercredi 5 mai prochain de 17h à 19h.Le Toit Citoyen - Grande Arche de la Défense - 1parvis de la Défense - 92044 Paris La Défense.L'intégralité des bénéfices de la vente sera reversée à la Ligue Nationale Contre le Cancer pour améliorer le dépistage du cancer du sein dans les milieux défavorisés tels que les zones rurales ou les banlieues.De nombreuses marques de prestige se sont mobilisées pour cette vente aux enchères caritative. Les particuliers pourront ainsi découvrir et s'offrir des pièces de haute couture telles que la robe portée par Isabelle Adjani lors de la cérémonie des Césars en 2005, des vêtements et accessoires signés de grands noms...L'association "Au Sein de la Mode" est composée d'étudiants de l'école de commerce et de management IESEG

K, Histoires de crabe de Marie-Dominique Arrighi, éditions Bleu Autour

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.