françoise Blengino
françoise Blengino © Radio France
Françoise habite à Blois dans le Loir et Cher. Elle est assistante sociale dans le milieu scolaire. Les adolescents ont du mal à se confronter à la société, à leur(s) parent(s) et parfois elle entend _Madame, vous y croyez plus que moi_ . Croire à l'école, c'est son cas. Elle nous a envoyée une lettre qui commençait comme ça: _Bonjour Brigitte Patient, bonjour à toute l'équipe, J'ai un téléphone et internet, mais j'ai toujours aimé écrire sur du papier. Il faut que je vous raconte: dernièrement, un petit matin habituel, tout neuf donc, je m'installe, tranquille, pour écouter ma nouvelle émission découverte par hasard, au hasard précisemment d'un nouveau rythme de sommeil...Et voila, je suis à nouveau "addict" à une émission de France-Inter. C'est incroyable, vingt six ans que ça dure, 28 en réalité...J'ai découvert "Un jour tout neuf" avec un invité qui racontait son combat contre le bégaiement. Je n'en revenais pas, c'était un grand moment. Par la suite, de belles rencontres, des surprises...et je commence la journée avec ces voix toutes différentes et celle fidèle, connue, intime, familière de Brigitte et c'est une merveilleuse façon de commencer la journée_ . Et avec elle, la journée a bien commencé : entre Blois, Antibes, l'Algerie et l'Espagne, des étapes de sa vie privée et professionnelle. La photo de ses parents joyeux devant la mer dans le Var prouve son attachement au sud. Sa carte de séjour pour les deux années passées en Algérie, quand elle avait 21 ans, est le signe d'une vie dans un ailleurs qui l'a marquée. Françoise nous parle bien sûr de son métier, des adolescents qui ont de plus en plus de mal à s'inscrire dans la société. Sur son poignet gauche, un soleil rayonne, un tatouage qui lui va bien et qui nous renvoie sa bonne humeur pour ouvrir la journée sur France Inter. et **Ninto A. Paris** de [Giovanni Occhipinti](http://sites.radiofrance.fr/franceinter/chro/ninto-a-paris/)
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.