Marc Alicot
Marc Alicot © Radio France
Marc Alicot a 40 ans, il est habillé de brun, il doit rassurer les patients qu'il soigne en étant dans une présence "active". Il est efectivement infirmier à domicile en secteur rural dans la région de Colmar. Il défend ce métier, parle d'accompagnement des patients dans des dimensions plurielles (personnelle, familiale, professionnelle, physique, psychique etc....).Un voyage au Népal l'a marqué, notemment pour l'approche différente de la religion. Il nous parle du Bouddhisme avec une image de Bouddha. Pour l'objet, c'est un téléphone portable, outil de travail emblématique qui facilite quotidiennement la circulation d'informations entre les différents "participants" à la relation soignant-personne soignée. Comment prendre de la distance avec les patients que l'on voit au quotidien, comment ne pas trop s'investir dans une relation intime (Marc entre chez les gens, il n'a pas d'uniforme), c'est une autre question abordée pendant ce jour tout neuf. Allez, une petite pensée de Robert Desnos pour conclure : "Si nous ne dormons pas, c'est pour guetter l'aurore qui prouvera qu'enfin nous vivons au présent". et la chronique **Vu sur Scène** de [Luc Chareyron](http://sites.radiofrance.fr/franceinter/chro/vu-sur-scene/)
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.