photo_dessin
photo_dessin © Radio France
Guy Lebas est arrivé avec son objet : une guitare. Vous l'écouterez en chanson. mais vous pouvez aussi découvrir cet homme, maître d'école pendant 33 ans, aujourd'hui travaillant dans l'association départementale des pupilles de l'enseignement public (lien). Il veut être au service de ceux qui en ont le plus besoin. "Il ne suffit pas de penser. Il faut agir. Ca doit se traduire par des actes sinon ça ne veut rien dire du tout", telle est sa devise. Petit, son père machiniste sur la ligne de bus 22 à Paris, l'a conduit à la maison de la radio pour une audition. Il est devenu chanteur pour la radio scolaire. Ce matin, il est notre invité, "Un jour tout neuf" est sous le signe de sa voix, de ses accords de guitare et de sa vitalité. et la chronique de Ninto A.Paris [Giovanni Occhipinti](http://sites.radiofrance.fr/franceinter/chro/ninto-a-paris/) Ce matin, c'est **Daniel Mermet** qui pose une question à Guy Lebas: ### Question des personnalités d'Inter Daniel Mermet [Le site de Là bas si j'y suis](http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/labassijysuis/) Le premier mail de M.Lebas sous forme de poème : Lève-tôt, j'écoute l'émission de Brigitte Patient... J'en écoute, une, j'écoute deux, C'est sympa, vivifiant, parfois poignant C'est comme la vie et ça rend heureux. Et un matin, le casque sur les oreilles Je me dis pourquoi pas toi? Pour ne pas réveiller ma belle Sur le clavier, je tape, ce que je suis: moi Trente trois ans... en classe primaire Au service des enfants, comme maître d'école Une reconversion professionnelle dans l'associatif solidaire Au service des plus démunis, pour ceux qui dégringolent: Enfants à la dérive de Sartrouville, Jeunes handicapés à réinsérer... Aider pour des vies plus tranquilles, Faire au malheur un pied de nez. Je travaille aux pupilles de l'enseignement public Je sais ce n'est pas trop connu! Mon parcours est atypique Ceci n'en est qu'un aperçu. Guy Lebas ## Les liens [le site de l'ADPEP 78](http://www.pep78.org/index.html) Xavier Léon, 1868-1935, l'un des fondateurs de l'association des pupilles de l'enseignement public :Né à Paris, Xavier Léon étudie la philosophie en Sorbonne et consacre sa vie à cette discipline. Il fonde à 24 ans la Revue de Métaphysique et de Morale et peu après la Société Française de Philosophie. Il publie des ouvrages remarqués et organise en 1900 un congrès international de Philosophie. Rationaliste, il est l’ami de Buisson, de Liard et Durkheim.Au début de la guerre 1914-1918, il s’occupe d’un hôpital installé dans un établissement scolaire. Il a l’idée de fonder des associations d’instituteurs pour venir en aide aux orphelins. Il obtient le concours du ministre Painlevé. Avec Liard, Lapie, Durkheim et quelques autres, il fonde un comité d’initiative et s’emploie à faire créer une association par département.Il devient secrétaire général de l’œuvre et le restera jusqu’à sa mort.
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.